• Connexion
  • Inscription
Vous ne savez pas faire un vrai gratin dauphinois et voilà pourquoi !

Les Français ne plaisantent pas avec la cuisine du terroir. Dès qu'il s'agit de défendre les traditions culinaires régionales, ils sont au rendez-vous. L'un des débats les plus clivants reste la préparation du gratin dauphinois. A votre avis, vous avez la vraie recette ancestrale ? 

Vous êtes nombreux à faire cette erreur en faisant un gratin dauphinois. Adobestock

On met notre main à couper que la moitié de nos lecteurs a déjà mangé sa première raclette de l'année. Pour les autres, ce n'est qu'une question de temps. Dans moins d'une semaine, l'odeur du fromage fondu embaumera votre logement, soyez-en sûrs. A moins que vous ne connaissiez quelques astuces pour vous débarrasser des odeurs de raclette ? Les ramequins de bicarbonate, l'encens et le papier parfumé seront vos meilleurs alliés dans ce combat face aux odeurs tenaces. 

 

La première raclette de l'année est généralement la porte d'entrée à tous les plats de montagne comme la tartiflette, le mont d'or ou encore le gratin dauphinois qui suivront dans les prochaines semaines. Et s'il y a bien une chose avec laquelle on ne rigole pas, c'est de la façon dont on prépare une tartiflette et un gratin dauphinois. Inviter un ami Isérois, Drômois ou Haut-Alpin et se tromper dans la recette du gratin dauphinois, c'est mettre en péril une amitié. Comme on est sympa chez 750g, on va tout mettre en œuvre pour que votre amitié ne se brise pas en vous dévoilant la vraie recette du gratin dauphinois

 

Les ingrédients du véritable gratin dauphinois

 

Pour réussir un gratin dauphinois dans les règles de l'art, il faut des pommes de terre. Mais pas n'importe lesquelles ! Chaque famille de pommes de terre a sa particularité. Pour le gratin dauphinois, il faut des pommes de terre à chair farineuse type Bintje. Vous allez vite comprendre à quel point c'est important... 

 

Il faut également du lait entier et de la crème pour donner l'onctuosité au plat. Choisissez de la crème liquide à 35% de matière grasse (car le gras, c'est la vie). Du sel, du poivre, de l'ail, du beurre, de la noix de muscade et c'est tout. Il n'y a aucun autre ingrédient. Rien. Nada. Or, vous êtes très nombreux à préparer votre gratin dauphinois avec du fromage... ce qui est une hérésie. On vous explique pourquoi.

Pas de fromage dans un gratin dauphinois !

Alex vous invite dans son appartement pour un date et vous a concocté un délicieux gratin dauphinois pour ce premier rendez-vous. Déjà, on n'est franchement pas convaincu par le choix de la recette pour séduire, mais on passe outre. Par contre, il y a quelque chose d'absolument red flag (un signal qui doit nous alerter), c'est qu'Alex a mis du fromage pour gratiner son gratin dauphinois. Ca, c'est rédhibitoire. 

 

Comme Alex, beaucoup de personnes font l'erreur d'ajouter du fromage. Soit ils confondent avec une tartiflette qui, elle, se prépare avec du reblochon mais sans crème (ça aussi, c'est un red flag), soit ils pensent que c'est la seule façon d'obtenir un plat bien gratiné et onctueux. Que nenni. 

 

Le côté gratiné s'obtient à la fois grâce à la matière grasse de la crème et du lait et grâce à l'amidon, d'où l'importance du choix et de la cuisson des pommes de terre. Plus elles sont farineuses, plus elles contiennent de l'amidon, mieux ce sera pour notre gratin (pas pour notre ligne, mais on a déjà fait le point là-dessus dans un autre article). Maintenant que vous savez qu'un vrai gratin dauphinois ne contient pas de fromage, vous pouvez inviter vos amis du Dauphiné à venir manger chez vous sans risque. Ouf, nous voilà rassurés ! 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers