• Connexion
  • Inscription
7 produits à ne plus acheter pour survivre face à l'inflation

Vous avez forcément remarqué que faire ses courses coûte de plus en plus cher. La faute à l’inflation qui touche tous les domaines y compris l'alimentation. Soit on fait le dos rond en attendant que ça passe, soit on change de stratégie en faisant ses courses.

Stock-Adobe

L’inflation actuelle dans le domaine alimentaire a plusieurs causes : l’augmentation des matières premières comme le blé ou l’huile de tournesol, l'augmentation du coût des emballages (verre et papier), l'augmentation de l'énergie qui impacte les coûts de production mais aussi la logistique liée aux transports. 

Faire des économies sur ses courses

Nous vous avons donné des tas d’astuces pour économiser sur ses courses. Ça passe par bien regarder les prix au kilo pour déjouer les ruses de certains supermarchés ou des astuces plus générales qu’il est toujours bon de rappeler en période de crise.

 

Cette fois, il ne s’agit pas de vous montrer comment économiser en remplissant votre panier ou votre chariot mais de faire des choix en faisant vos courses. En effet, il existe des produits que nous achetons systématiquement mais qui reviennent beaucoup moins cher si on les cuisine à la maison. On vous montre ?

Et si on cuisinait ?

Les économies passent souvent par la cuisine. Il faut savoir que si les industriels font tout pour nous simplifier la cuisine au quotidien avec des produits tels que les pâtes à tartes déjà étalées, les fruits et les légumes déjà coupés, les salades lavées, etc. cela vous coûte de l’argent. Ces produits coûtent souvent plus chers que si vous mettez la main à la pâte.

 

Nous vous voyons déjà nous dire : oui mais je n’ai pas le temps. On ne va pas dire de tout faire à la main car parfois, on a besoin de gagner du temps. En revanche, le temps gagné ne vaut pas toujours le coût. 

Ces produits qu’il faut éviter d'acheter pour survivre face à l’inflation

Stock-Adobe

Les carottes déjà râpées 

 

C’est typiquement le bon exemple. Pelez et râpez des carottes n’est pas si long à faire. Nous avions calculé qu’il fallait 8 minutes pour peler et râper des carottes à la main pour 4 personnes. Avec un robot c’est encore plus rapide. Plus vous le ferez, plus vous serez rapide et nous vous conseillons d'investir dans une râpe à 4 faces solides qu’il suffit de poser sur une planche. 

 

Quand on regarde la différence de prix entre la barquette de carottes râpées et la version maison, ça vaut vraiment le coup de se remonter les manches. En effet, les carottes râpées au rayon frais coûtent de 2 à 5 euros le kilo, contre 1 à 2 euros en vrac aux rayons légumes. Cela évite aussi de manger des additifs pas toujours bons pour notre santé. 

 

Carottes en vrac versus carottes râpées au rayon frais : pourquoi une telle différence de prix ?

 

Les copeaux de Parmesan 

 

Ils sont vendus dans des petites boîtes, on aime les ajouter sur cette salade césar mais aussi sur le risotto en complément du parmesan râpé. Le seul problème est leur coût.

En effet, le prix au kilo des copeaux de parmesan est en moyenne 12% plus cher que le morceau de parmesan. Sachant que faire des copeaux est ultra rapide, cela ne vaut pas vraiment le coup de les acheter, surtout qu'ils se conservent moins bien qu’un morceau entier de parmesan.

 

La vinaigrette toute faite

 

Encore un bon exemple de produit qu’il faut éviter d'acheter. Oui, c’est pratique et ça se conserve au frais sans problème. Mais, quand on sait qu’il faut moins d’une minute pour faire sa vinaigrette et que la version maison peut aussi se conserver au frais, on peut se poser des questions. Des journalistes ont étudié la question pour la chaîne M6 : la vinaigrette maison revient à 1 euro les 50 cl, contre 2,50 euros pour la version du commerce.

 

La salade en sachet 

 

On a tous la flemme parfois de laver et de sécher sa salade et c’est bien pourquoi les salades en sachets ont autant de succès. Et pourtant, quand on se penche sur le prix, ça fait peur. En effet, le prix au kilo des salades en sachet est 6 fois plus cher que les salades vendues en vrac. Ca vaut le coup de laver sa propre salade non ? 

 

Laitue versus salade en sachet : pourquoi une telle différence de prix ?

 

Le houmous

 

Ah ce pot de houmous que l’on achète systématiquement pour nos apéros mais aussi pour compléter nos lunchbox. On craque complètement pour ce mezzé. Là encore, les différences de prix entre les versions du commerce et la version maison peuvent être importantes, selon la qualité du produit. Il ne s’agit pas de culpabiliser mais de se dire que de temps en temps, on va le faire à la maison pour faire des économies. 

 

Comptez 7 à 22 euros le kilo selon les marques pour un houmous industriel, contre 6 euros le kilo pour du fait-maison avec une recette traditionnelle. 

 

Houmous maison versus houmous tout prêt : pourquoi une telle différence de prix.

 

La sauce arrabiata

 

Il s’agit d’une sauce très répandue dans les rayons des sauces pour les pâtes. On la trouve à côté des pestos et des sauces bolognaises. Il se trouve que la sauce arrabiata est ultra facile à préparer à la maison et que vous pouvez le faire à partir d’une boîte de pulpe de tomates (polpa) pendant que vous préparez les pâtes. Quant aux prix, il n’y a pas photo. Le prix de la sauce arrabiata toute faite est de 12 à 19 euros le kilo alors que la pulpe de tomate coûte entre 2 à 4 euros le kilo. Sachant qu’il faut ajouter peu de choses pour transformer la pulpe en sauce, ça vaut vraiment le coup de la faire à la maison. C’est aussi la garantie d’avoir un produit moins gras et moins salé.

 

Les soupes de légumes industrielles 

 

Encore un exemple qui va vous faire faire des économies. Le litre de soupe maison coûte environ 1,5 euro, une brique toute faite coûte 3 euros et c’est encore plus cher pour les soupes fraîches industrielles. Faire sa soupe maison vaut donc vraiment le coup question budget mais aussi pour savoir ce que l’on met dedans. Les soupes industrielles ne contiennent pas toujours autant de légumes que l’on pourrait imaginer, sans parler des conservateurs et autres additifs pour modifier les textures.

 

Soupes industrielles versus soupes maison : est-ce pareil pour ma santé ?

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers