• Connexion
  • Inscription
Amendement chocolatine : la carte de France qui clôt le débat

Un sujet Ô combien important était discuté ce samedi 26 mai à l’Assemblée nationale. Dans le cadre du débat sur le projet de loi agriculture et alimentation, des députés proposaient un amendement consistant à valoriser le terme « chocolatine », en usage dans le Sud-ouest de la France, au détriment du « pain au chocolat » nordique. K. O. pour la chocolatine, l’amendement a été rejeté.

 

Le projet, porté par une dizaine d'élus Les Républicains (tous issus du Sud-ouest de la France, évidemment) aurait, selon eux, permis de « redonner ses lettres de noblesse à de nombreux produits locaux. Ce sera par exemple le cas d'une viennoiserie dont historiquement le nom a puisé son origine dans la région gasconne, et qui fait la fierté de tout le sud de la France : la chocolatine ».

 

Chocolatine et compagnie : qui dit quoi ?

 

Pour prolonger un peu le plaisir de débattre, il est intéressant de se pencher sur une carte publiée dans l’Atlas du français de nos régions du linguiste Mathieu Avanzi. Elle donne raison à l’Assemblée, en montrant que l’appellation « pain au chocolat » est majoritairement en usage sur le territoire français, et révèle au passage la diversité des dénominations dont les francophones se servent pour désigner la viennoiserie de la discorde. Saviez-vous qu’on dit « couque au chocolat » en Belgique, « petit pain au chocolat » dans le Nord et « croissant au chocolat » en Lorraine ?

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers