• Connexion
  • Inscription
Augmentation des prix, pourquoi votre baguette risque de vous coûter plus cher ?

Le prix de votre baguette de pain pourrait bien augmenter de 5 à 10 centimes dans les jours à venir. En cause : l’inflation des prix des matières premières, la hausse du SMIC et le coût de l’énergie.

Electricité, farine, SMIC : un trio qui revient de plus en plus cher

Le prix des baguettes pourrait augmenter de 5 à 10 centimes. Adobestock

Si les prix de l’essence et de l'électricité ont flambé ces derniers temps, ce ne sont pas les seuls secteurs concernés. La farine et le beurre sont aussi touchés. Et cette hausse du prix des matières premières pourrait bel et bien se répercuter sur le coût de notre baguette, passant de 89 centimes en moyenne à 0,94 euros. Une augmentation de quelques centimes qui n'est peut-être pas significative pour certains, mais qui, accumulée chaque jour, peut avoir une conséquence sur les économies des boulangers-pâtissiers et de leurs clients.

 

Tous les feux sont au rouge : prix du blé, farine, énergie, plus les salaires, plus les produits d'emballage” alerte Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, au micro de Franceinfo ce 25 octobre.

 

Le cours du blé a augmenté de 30% cette année

La hausse des coûts de la farine pourrait se répercuter sur le prix du pain.

La farine est produite à partir de blé, on le sait. Là où le bât blesse, c’est que cette matière première n’a jamais été aussi cher depuis 2012. Cette année, le cours du blé a augmenté de 30% pour atteindre 280 euros la tonne. 

 

Nous nous sommes demandés pourquoi les prix ont augmenté. Et la réponse est simple : la météo capricieuse, rythmée par des incendies, des sécheresses et des inondations, a donné lieu à une récolte moins bonne tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Or, si l’on se remémore nos cours d’économie, on se rappelle que plus la denrée est rare, plus son prix augmente. CQFD. 

 

Les conséquences ne se sont pas faites attendre. "Les meuniers ont presque tous répercuté cette hausse sur le prix de la farine dès la fin de l'été. Et pour les derniers boulangers qui bénéficient encore de tarifs corrects, les contrats seront revus au maximum à la fin de l'année", alerte Dominique Anract dans Le Parisien, repris par Franceinfo. Est-ce que cela sera le cas dans l'une des 5 boulangeries où manger un super pain ? On ne sait pas.

 

L'électricité, le beurre et le SMIC sont autant de dépenses supplémentaires à prendre en compte

D'autres sources de dépenses expliquent la hausse potentielle du prix des baguettes.

Mais la farine, on l’a dit, n’est pas le seul secteur de dépense des boulangeries. Avec les fours à pain, l’énergie prend une place non négligeable dans le budget total. "Nous, on produit notre propre farine, donc on ne ressent pas la hausse du blé" positive l'un des employés de la boulangerie Vandooren, avant d'ajouter "mais on réfléchit tout de même à augmenter nos prix compte-tenu de l'inflation des coûts de l'énergie, des charges salariales et du prix du beurre Bio". 

 

Car, rappelons-le, les boulangeries comme Vandooren ont, en plus des fours à pain qui fonctionnent au pelée de bois, beaucoup de machines qui fonctionnent à l'électricité. Si son coût augmente, il serait logique d’amortir cette hausse quelque part. "Si les coûts augmentent mais que la production n'augmente pas, ça va forcément se répercuter" craint l'employé de la maison Vandooren.

 

Ajoutez à cela le SMIC qui a augmenté ce mois-ci et vous obtenez un cocktail qui justifierait amplement une augmentation de quelques centimes du prix de la baguette.

 

Une hausse des prix pas encore actée

Malgré cela, le président de la confédération se veut rassurant et estime que les 33 000 boulangeries de France n’augmenteront pas toutes leur prix et attendront simplement la chute du coût de ces matières premières. Quant au boulanger de la rue Saint-Lazare, il préfère prendre du recul. "On attend de voir les conséquences et de savoir si l'Etat va mettre en place des mesures pour nous aider. Pour l'instant, on est spectateur". Si une hausse des prix sur les baguettes ou les viennoiseries n'est pas encore actée, elle n'est donc pas non plus exclue.

 

Et si vous craignez une augmentation trop importante pour votre budget, vous avez toujours la possibilité de faire votre baguette maison avec notre recette inratable. Autrement, on ne saurait que trop vous conseiller de goûter aux pains bio de la boulangerie Vandooren Rue Saint-Lazare si vous êtes dans les parages. Ils sont préparés avec une méthode ancestrale et avec de très bons produits. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers