• Connexion
  • Inscription
C’est confirmé, les galettes de riz soufflé ne sont pas si bonnes pour la santé !

Avec l’approche de l’été et des vacances, on peut être tenté de faire plus attention à ce que l’on mange pour être au top. La solution de facilité est bien souvent celle de la galette de riz soufflé. Mais attention, ce type de galette n’est pas si bon pour la santé et ne fait clairement pas maigrir ! 


 

Adobe Stock

Aussi appelées galettes de carton ou de liège, car il est presque plus intéressant de grignoter une boîte à chaussures, les galettes de riz soufflé sont annoncées depuis des années comme un produit supposé sain et idéal si vous êtes au régime. Les experts et les nutritionnistes nous alertent depuis un certain temps et l'OCU (l’organisme des consommateurs espagnols, leur UFC que choisir à eux) confirme le message : elles n’aident pas à la perte de poids, bien au contraire.

 

Les premières galettes à être arrivées sur le marché ont été celles au riz soufflé, mais le catalogue de saveurs et de variétés s'est multiplié sous différentes marques associées à des produits diététiques et, en théorie, destinées aux consommateurs cherchant à manger plus sainement ou à perdre du poids. On vous avait d'ailleurs proposé nos propres galettes de riz soufflé coco et cranberries pour les préparer vous même. 

 

Le message est clair : comme elles sont composées de céréales soufflées, elles ne pèsent rien car elles contiennent beaucoup d'air et constituent donc un en-cas théoriquement peu calorique. Elles sont annoncées comme substituts du pain, à grignoter entre les repas, comme collation ou à combiner avec d'autres aliments pour le petit-déjeuner, le déjeuner, les collations ou le dîner. Mais l'OCU nous avertit qu'en réalité, elles représentent beaucoup plus de calories que nous ne le pensons, et certaines ne sont même pas saines du tout.

 

Adobe Stock

Plus de calories que le pain et des ingrédients moins sains

Pour vérifier si ces produits pouvaient vraiment être recommandés dans une alimentation saine, l'OCU a analysé 151 galettes, principalement à base de riz et de maïs  -les plus courantes - et aussi d'autres variétés plus innovantes avec des céréales comme l'épeautre ou l'avoine, et certaines enrichies en chocolat, yaourt et autres saveurs.

 

L'étude comparative détermine qu'aucune variété, pas même la plus basique avec du riz, n'est un aliment recommandé. Les produits unitaires sont certes faibles en calories, mais lorsque l’on converti à l’apport calorique pour 100g (la notion de base pour les analyses caloriques), les chiffres s'envolent et dépassent parfois 380 kcal, plus que le pain blanc ordinaire (240 kcal).

 

L'organisme souligne également que les versions au chocolat et autres saveurs font monter l'apport énergétique à des chiffres de 443 et 471 kcal pour 100 g, soit le même qu'une multitude de sucreries ordinaires, et ce qui est pire, sans ajouter de nutriments sains. On sait déjà que les calories ne font pas tout pour déterminer si un aliment est sain ou non, mais ces produits n'apportent guère plus que des calories vides qui, en plus, n'aident pas beaucoup à satisfaire la faim.

 

Ces galettes ne fournissent principalement que des glucides à absorption rapide (qui ne nous aident pas à rester rassasiés) et du sel ; les versions plus sucrées et aromatisées ajoutent également plus de sucres, de graisses et d'additifs comme exhausteurs de goût qui ne cherchent qu'à masquer la mauvaise qualité de leurs ingrédients.

 

Une galette basique, en elle-même, n'est peut-être pas la pire chose que l'on puisse manger, mais le problème est qu'elle donne la fausse sensation de manger quelque chose qui ne jouera sur votre perte de poids. Finalement, elle ne vous rassasiera pas et vous incitera à manger plus que nécessaire. Autre soucis, elle remplacera certainement d'autres aliments plus sains et plus appropriés dans un régime alimentaire, comme les fruits frais, les noix ou un peu de pain complet

A cela, il faut ajouter son prix élevé et son peu de plaisir gustatif ; les galettes sont fades et c'est pourquoi les marques elles-mêmes ont lancé des variétés aromatisées ou incitent à les consommer avec quelque chose en plus. Comme le conclut l'OCU, il est bien plus conseillé d'opter pour une alimentation variée et équilibrée à base d'aliments frais ou transformés de qualité.

Vidéo suggérée

Dans le même univers