• Connexion
  • Inscription
Ces crimes culinaires que vous commettez certainement contre la cuisine italienne

Pour une étude Yougov, des chercheurs ont demandé à des Italiens du monde entier de classer 11 "crimes culinaires" de plats italiens du moins pire au plus choquant. Contre toute attente, mettre de la crème fraîche dans vos pâtes carbonara n’est pas ce qui choque le plus les Italiens. Mais alors, qu’est-ce que c’est ?

5 crimes perpétrés contre la cuisine italienne. Adobestock

1 000 Italiens se sont prêtés au jeu. Des chercheurs leur listaient des "crimes culinaires" qui allaient à l'encontre de la cuisine italienne traditionnelle. Ils devaient les classer du plus choquant au plus acceptable. C’est sûr, vous allez vous reconnaître dans l’une de ces 11 hérésies culinaires… mais laquelle ?

Ajouter la sauce dans les pâtes après cuisson est une hérésie

Si certains adorent manger goulûment les tagliatelles al ragù, d’autres ne jurent que par les pâtes carbonara à la crème fraîche, la pizza à l’ananas et le ketchup dans les coquillettes trop cuites. Et ça, ça ne passe pas du côté de nos voisins italiens (et on les comprend).

 

Les boulettes de viande dans la bolognaise, ça passe encore. Manger une pizza à midi et avec une fourchette, ils n’ont rien dit. Mais mettre la sauce dans l'assiette de pâtes après cuisson, c'est inacceptable. Pour tous ceux qui arguent devant leur écran que ça a le même goût, la réponse est non.

 

La sauce doit être chauffée avec les pâtes et un peu d’eau de cuisson amidonnée pendant les dernières minutes de cuisson pour mieux les enrober. D'ailleurs, on avait déjà fait un article qui vous expliquait pourquoi vous devez mélanger les pâtes à la sauce avant de les servir. Mais si vous pensiez que c'était le pire crime contre la cuisine italienne, vous n'avez encore rien vu.

Du ketchup dans vos pâtes ? C'est un non catégorique

Mettre du ketchup dans des pâtes : voilà ce qui dérange 82% des interrogés d'après l'article du Huffington Post et l'étude Yougov. Cette hérésie est suivie de près par 2 autres massacres culinaires : ajouter les pâtes dans la casserole alors que l’eau ne bout pas encore (pour 71% des personnes) et manger des pâtes comme accompagnement -et non comme premier plat (55%). 

 

Contre toute attente, cuisiner des pâtes carbonara avec de la crème fraîche paraît inacceptable pour seulement 45% des personnes interrogées et arrive presque au même niveau que couper ses spaghetti. Mais les résultats varient beaucoup en fonction des pays. 

 

Ce qui est acceptable dans un pays est choquant dans un autre

Si vous ne vous voyez pas manger des pâtes sans ketchup, déménagez à Hong Kong. Pour 79% des Italiens interrogés dans le pays, c'est acceptable. Par contre, interdiction de casser les spaghetti en deux avant de les cuire. 

 

Côté France, ce n'est pas ça qui dérange. Les Italiens résidants en France acceptent largement que l'on mange de la sauce bolognaise avec des spaghetti, et non des tagliatelles aux œufs ou des rigatoni comme c'est la tradition, et qu'on les mange en accompagnement.

 

Par contre, les Italiens seraient choqués de nous voir cuire les pâtes dans de l'eau froide. Les pâtes sont composées d'amidon. Si vous n'attendez pas que l'eau soit à ébullition, l'eau ne sera pas assez chaude pour les saisir. Résultat : au lieu de figer l'amidon, il se libère dans l'eau et vos pâtes deviennent collantes. On vous explique toutes les raisons pour lesquelles vos pâtes forment un bloc dans votre assiette

Vidéo suggérée

Dans le même univers