• Connexion
  • Inscription
Eplucher une mangue

Les mangues gorgées de sucre et de jus font partie de nos fruits exotiques préférés ; mais les éplucher, quelle galère ! Comment s'y prendre pour récupérer un maximum de chair en ôtant parfaitement et facilement peau et noyau ?

Technique d'épluchage n°1


Utiliser un couteau économe de type rasoir à légumes : sa lame spécialement étudiée pour peler délicatement les fruits à la peau fine et à la texture molle permet de peler entièrement la mangue presque sans perdre de chair.

Technique d'épluchage n°2


- Utiliser un couteau bien aiguisé à lame fine. Découper deux lamelles à chaque extrémité du fruit pour qu'il soit bien stable.
- Peler à vif la mangue : retirer des bandes de peau les plus fines possible de haut en bas du fruit.

Retirer le noyau d'une mangue


- Repérer l'emplacement du noyau dans le fruit : large et plat, il est situé au niveau du pédoncule.
- En maintenant fermement la mangue pelée, découper une première moitié avec un couteau en tenant la lame légèrement inclinée vers l'intérieur pour racler la face du noyau.
- Recommencer de l'autre côté ; attention : le fruit est glissant !
- Découper enfin au plus près du noyau les deux croissants de chair sur les côtés.

Bon à savoir


- La bonne saison pour déguster la mangue se situe entre décembre et février ; on en trouve néanmoins toute l'année. Une mangue parfaitement mûre est souple sous les doigts et ne comporte pas de taches noires.
- Réaliser une mangue-fleur : sur le fruit entier pelé, pratiquer des entailles en forme d'écaille en partant de la basse en et en allant vers le sommet. Au fur et à mesure, diminuer la taille des écailles. À chaque incision, faire légèrement levier avec la lame du couteau pour figurer des pétales (qui ne doivent pas se détacher du fruit).

Dans le même univers