Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription
La cuisson au four à micro-ondes est-elle bonne pour notre santé ?

Que ce soit pour réchauffer le reste de gratin de la veille, pour combler une envie soudaine de gâteau au chocolat ou pour faire chauffer une tasse d’eau, le micro-ondes nous dépanne au quotidien. Vous l’avez compris,c’est l’allié de la dernière minute et du gain de temps… mais à quel prix ? Certains pensent que les micro-ondes seraient dangereux pour notre santé. Chez 750g on a voulu démêler le vrai du faux. Alors, qu’en est-il ?

La cuisson au micro-ondes serait-elle mauvaise pour notre santé ? C’est en tout cas ce que certains pensent. Mais est-ce une croyance avérée scientifiquement ? Pour le savoir, nous nous sommes intéressés à un communiqué de l’Organisation Mondiale de la santé. Verdict ? Vous pouvez continuer de réchauffer vos plats sans crainte. 

 

Et l’OMS d'expliquer : “Lorsqu’ils sont utilisés conformément aux instructions des fabricants, les fours à micro-ondes sont sûrs et adaptés au chauffage et à la cuisson des différents types de produits alimentaires. [...] Les produits alimentaires cuits dans un four à micro-ondes sont aussi sûrs, et ont la même valeur nutritive que ceux qui sont cuits dans un four conventionnel”. Au moins, c’est clair. 

 

En utilisant un micro-ondes, on risque quoi ?

On l’a vu, utiliser un micro-ondes n’est donc pas dangereux en soi Pourtant, il faut prendre certaines précautions, notamment en ce qui concerne les récipients. Ne faites pas le test chez vous, mais on vous l’assure : toutes les boîtes en plastique ne passent pas au micro-ondes. Alors, si vous êtes du genre à garder scrupuleusement tous les contenants à chaque livraison de repas, regardez bien le chiffre indiqué sous la boîte. 

 

L’OMS met en garde contre ces plastiques non adaptés qui “peuvent fondre ou s’enflammer s’ils sont surchauffés”. Pour les reconnaître, c’est très simple, il suffit de regarder le chiffre entouré d’un triangle. Les chiffres 1, 3, 6 et 7 sont à bannir, car certains d’entre eux peuvent contenir du bisphénol A, un perturbateur endocrinien. 2,4 ou 5 ? Ils passent au micro-ondes sans problème !

 

Si c'est un gros rôti, les ondes auront du mal à pénétrer toute la pièce de viande. Conséquence : elle sera cuite à certains endroits, et crue à d’autres. Veillez bien à avoir une cuisson uniforme avant de manger vos aliments pour éviter tout risque d’intoxication.

 

Une porte qui ferme mal, un joint endommagé ou des parois sales ? Oubliez la cuisson au micro-ondes le temps de réparer et nettoyer votre appareil.

 

Vous ne prendriez jamais un plat à gratin à peine sorti du four et sans gant. Alors pourquoi attraper à pleines mains votre assiette encore fumante dans le micro-ondes ? Vous risqueriez de vous brûler. 

 

Pourquoi on ne doit pas mettre de métal ou d’aluminium dans un micro-ondes ?

Le problème, c’est que le métal réfléchit les ondes. Concrètement, ça veut dire qu’elles pourraient être renvoyées vers les parois du micro-ondes et l’abîmer. Et puis, vu que le métal fait barrage contre ces ondes, les aliments placés à l’intérieur ne vont pas chauffer ni cuire… ce qui ne sert donc à rien.

 

Avant de réchauffer votre mac&cheese, transvasez-le dans une assiette, un plat en verre ou un contenant conçu pour supporter la cuisson au micro-ondes. 

 

On casse les idées reçues

  • La nourriture cuite dans le four à micro-ondes ne devient pas radioactive. Vous pouvez piocher allègrement dans votre pot de pop-corn, il n’y aura pas d’ondes à l’intérieur.

 

  • Une fois votre four à micro-ondes éteint, plus aucune onde ne circule. C’est “exactement comme la lumière ; quand l’ampoule est éteinte, aucune lumière ne persiste” souligne l’OMS. 

 

  • La cuisson au micro-ondes dénature les aliments, mais comme tous les modes de cuissons, puisque le principe est de passer d’un état à un autre. La texture, la nature (cru ou cuit) et d’autres choses changeront entre avant et après le passage de votre burger au micro-ondes, exactement comme si vous l’auriez cuit au four ou à la poêle.

 

Un four à micro-ondes, ça fonctionne comment ?

Être rassuré, c’est bien. Mais comprendre, c’est mieux. C’est pourquoi nous vous proposons d’aller plus loin en vous expliquant de manière simplifiée le fonctionnement de votre four à micro-ondes. 

 

Puissance III pendant 2 minutes, on ferme la porte et c’est parti. Quand le micro-ondes est en marche, il produit des ondes -ou plutôt des micro-ondes, d’où son nom- qui seront absorbées par les aliments. Si vous craignez les ondes de haute fréquence des micro-ondes, ce sont ni plus ni moins les mêmes que celles diffusées lorsque l’on regarde la télé ou que l’on utilise notre smartphone. Pas de panique, une réglementation existe. Les ondes qui fuitent pendant que le micro-ondes tourne ne peuvent excéder 50 watts maximum par mètre carré. Ça, c’est dans la théorie. Mais dans la pratique, la dose est bien inférieure. Plus on s’éloigne du micro-ondes, moins on reçoit d’ondes… sauf s’il est endommagé ou sale.

 

Les aliments sont composés d’eau. Ces gouttelettes d’eau s'agitent quand elles reçoivent les ondes et c'est justement cette agitation des molécules d’eau qui crée de la chaleur, un peu comme nous lorsque l’on se met à courir et à bouger : on se réchauffe. Et bien pour les aliments, c’est pareil. Alors on attend 2 minutes, et la pasta box faite maison sera prête pour midi !

 

Four vs micro-ondes, quelles différences ?

La seule différence entre un four traditionnelle et le micro-ondes fétiche des petits studios, c’est le temps que ça va nous prendre pour réchauffer notre doggy bag du resto d’hier. Dans un micro-ondes, la chaleur pénètre les aliments en profondeur. Du coup, ça prend bien moins de temps à faire cuire ou réchauffer que dans le four classique de papa-maman. Gagner du temps sans détriment pour notre santé et notre nutrition ? On est 100% pour.

Vidéo suggérée

Dans le même univers