• Connexion
  • Inscription
La vraie technique pour que vos légumes gardent leurs couleurs !

La cuisson à l'eau bouillante est aux légumes ce que le programme 60°C de la machine à laver est à vos chemises colorées : un vrai carnage pour les couleurs. Si l'on ne peut pas grand chose pour les quelques vitamines perdues dans l'eau de cuisson, il y a une chose qu'on peut encore sauver : la couleur des légumes justement. Pour le lave-linge, il existe des lingettes anti-décoloration, pas vrai ? Et bien, considérez notre astuce comme la lingette anti-décoloration de vos cuissons. 

Comment conserver la couleur éclatante des légumes verts ? Adobestock

Le visuel d'une assiette joue pour beaucoup dans l'appétit que l'on a et le plaisir qu'on prend à savourer le plat. Ce n'est pas pour rien que la tendance de la raw food, comprenez les aliments sans cuisson, a pris de l'ampleur ces dernières années. Au-delà des bienfaits nutritionnels pour profiter des vitamines de chaque fruit et légume, il y a un côté photogénique et attirant qui a permis de populariser la tendance auprès des influenceurs, très tournés vers le rendu visuel de leurs assiettes. 

 

La raw food, on le disait, permet de conserver un maximum de nutriments. La cuisson peut éliminer une partie des vitamines qui craignent la chaleur, particulièrement si la température est élevée. Lorsqu'il s'agit d'une cuisson à l'eau, des vitamines hydrophobes peuvent être perdues dans le liquide.

 

Mais ne manger que du cru n'est pas évident, et ce régime alimentaire peut provoquer des ballonnements chez les personnes qui n'ont pas l'habitude de manger beaucoup de légumes crus. Les fibres sont moins tendres, et donc plus difficiles à digérer, lorsque les légumes sont crus. Le mieux est de mélanger du cru et du cuit dans votre assiette et d'intégrer progressivement les aliments crus si vous n'êtes pas habitué à ce type d'alimentation. 

 

Seulement voilà : si vous faites cuire vos fleurettes de brocoli, haricots, asperges ou vos petits pois frais dans de l'eau, vous risquez de vous retrouver avec des légumes ternes et pâles. Ils seront très bons mais donneront peut-être moins envie aux plus récalcitrants que s'ils avaient gardé leur couleur étincelante d'origine. 

Le bicarbonate de soude est un fixateur de couleur !

Le bicarbonate fixe la chlorophylle sur le légume. Adobestock

On entend souvent dire qu'il suffit de plonger les légumes dans un bol d'eau glacé après cuisson pour que la couleur arrête de se dégrader. Ce n'est pas faux, mais ça ne suffit pas. Cette astuce ne permet pas à elle seule de fixer la chlorophylle qui donne cette couleur si caractéristique aux légumes verts. 

 

Pour qu'elle fonctionne, il faut l'associer à une autre astuce beaucoup moins connue : verser une cuillère à café de bicarbonate dans l'eau de cuisson. C'est étrange, mais ça fonctionne ! Grâce à une réaction chimique (inoffensive pour la santé), le bicarbonate de soude maintient la chlorophylle sur vos légumes. Ca n'influence pas le goût de vos aliments, rassurez-vous. Et voilà, vous pouvez maintenant vous régaler avec notre recette d'orecchiette au brocoli sans perdre l'aspect coloré de votre plat.

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers