• Connexion
  • Inscription
On jette tous cette partie du yaourt alors qu'elle est excellente pour notre santé !

Qui ne s’est jamais retrouvé avec un peu de liquide jaunâtre à la surface d’un yaourt nature ? Certains le jettent, d’autres le boivent avant d’entamer le yaourt. Mais qu’est-ce que c’est au juste et, surtout, est-ce dangereux pour la santé ? 

Ce n’est ni aussi blanc et opaque que du lait, ni aussi liquide et transparent que de l’eau. A mi-chemin entre les deux, on a donc ce fameux liquide que l’on découvre sous l’opercule de nos yaourts. Peut-on le boire sans risque pour la santé ? 

C’est quoi et à quoi sert-il ?

Liquide dans mon yaourt : qu'est-ce que c'est ? Adobestock

Ce liquide, c’est ce que l’on appelle couramment du “petit lait”. Mais, scientifiquement parlant, on appelle ça du lactosérum. Quel que soit le nom que vous lui donnez, c’est la même chose. 

 

Ce liquide n’est pas volontairement placé là par les industries agro-alimentaires qui ont produit le yaourt que vous allez utiliser pour cette recette de gâteau au yaourt. Mais, bien qu’il ne soit pas créé exprès, le lactosérum n’est pas indésirable pour autant. La marque de produits laitiers Yoplait nous explique sur son site comment se forme ce “petit lait” :

 

« Ce sérum provient de la fermentation du lait, lors de laquelle le lactose se transforme en partie en acide lactique. Lors de cette transformation, les protéines du lait changent de structure et se déploient en un réseau qui emprisonne l’eau, ce qui permet de gélifier le lait pour obtenir des produits laitiers fermes.  Ce « gel » formé par les protéines déployées étant fragile [...] il arrive qu’il laisse parfois s’échapper un peu d’eau chargée de protéines et minéraux : c’est le sérum que vous retrouvez dans votre pot. »

Est-il mauvais pour la santé ?

Le petit-lait des yaourts est-il mauvais pour la santé ? Adobestock

Le lactosérum n’est pas mauvais pour la santé, bien au contraire. Preuve en est : même Hippocrate en faisait boire à ses patients atteints de la goutte et de maladies du foie.

 

Beaucoup d’eau, de lactose, 10% de protéines, des minéraux comme du calcium, du magnésium, du fer, potassium, phosphore, des vitamines B3, B5, B9, B12 et de la vitamine C, des acides aminés et des bonnes bactéries qui maintiennent votre microbiote intestinal en bonne santé : la liste des nutriments qu’il contient est longue. Comme son nom de “sérum” l’indique, c’est un concentré de nutriments et de bienfaits. 

 

Les sportifs savent à quel point le petit lait est de l’or. Grâce à sa richesse en protéines dites rapides (qui sont immédiatement assimilées par l’organisme), il permet d’éviter la fonte des muscles, favorise la récupération musculaire et pourrait même augmenter les performances musculaires, à en croire certaines études. 

 

Si vous avez tendance à enchaîner les rhumes ou à être patraque, ne jetez plus votre petit-lait. Il pourrait avoir des bienfaits pour votre système immunitaire. 

 

Il permettrait même, mais cela est à prendre avec des pincettes car les résultats doivent être confirmés, que la consommation de petit lait réduit les risques de maladies cardio-vasculaires et de mauvais cholestérol.

Le petit lait, à boire ou à manger

Utilisez le lactosérum en cuisine. Adobestock

Outre la solution de boire d'un coup le petit lait après l’ouverture de votre yaourt nature, il existe d’autres alternatives pour ne pas gaspiller ce lactosérum riche en nutriments. A commencer par son utilisation en cuisine. 

 

On ne le sait pas toujours, mais le lactosérum peut être utilisé dans beaucoup de recettes en remplacement d’une partie du lait ou de l’eau. A vous les recettes de crêpes, de brioche et de pain au lait japonais préparées avec un peu de petit-lait. Dans les smoothies, ça passe très bien aussi.

Vidéo suggérée

Dans le même univers