• Connexion
  • Inscription
Une tablette de chocolat sans chocolat, c'est possible !

Si vous aviez déjà entendu parler du chocolat rose ou du chocolat au piment, on vous fait découvrir aujourd’hui le chocolat du futur : un chocolat sans cacao. C’est l’idée assez originale que Sara et Maximilian ont eu en créant la start-up allemande QOA. Mais derrière cette innovation atypique se cache de véritables enjeux. En effet, les deux scientifiques en agroalimentaire expliquent que le projet de créer du chocolat 100% sans cacao a d’abord été motivée par des intentions écologiques. On vous dévoile donc dans cet article les secrets de ce chocolat éco responsable.

Une tablette de chocolat sans chocolat, c'est possible - Adobestock

La cofondatrice de ce chocolat sans cacao, Sara Marquart, n’en est pas à son coup d’essai puisque cette scientifique travaillait déjà auparavant dans une startup qui créait du café sans café. Cette année, la jeune femme a décidé de tourner la page et de se consacrer au cacao avec son frère, comptable à la recherche d’emploi et avec une forte envie de reconversion professionnelle. Tout a commencé chez eux, alors qu’ils cuisinaient du chocolat. Les choses sont alors devenues plus sérieuses : "Nous avons acheté sept Thermomix et les avons installés sur la table de mon frère." Le projet venait alors de commencer.

Comment obtenir du chocolat sans cacao ?

Pour obtenir le résultat espéré, les deux cofondateurs ont réuni une petite équipe de scientifiques afin d’analyser la saveur du cacao comme l'explique Sara au site Fast Company : "Presque tous les aliments ont une empreinte digitale, comme un humain a une empreinte digitale, n'est-ce pas ? C'est vraiment unique. Ainsi, nous avons analysé l'empreinte du cacao brut, du cacao fermenté, du cacao torréfié, pour comprendre ce qui fait du cacao cette petite fève unique qui a tant de saveur ". Après plusieurs tests, c’est grâce à un processus de fermentation de plantes que le produit final a pu être torréfié et séché et que le chocolat sans cacao est né.

Et le goût dans tout ça ?

Et le goût dans tout ça ? - Adobestock 

Une fois le chocolat créé, il fallait s’occuper d’un détail qui avait toute son importance : le goût. La première version du chocolat sans cacao ne remporte pas un franc succès et obtient une note moyenne de 4,9/10. Par la suite, l’équipe a fait appel à des experts sensoriel du chocolat d’un organisme de recherche appelé Fraunhofer qui après plusieurs essais ont déclaré ne pas réussir à faire la différence entre le chocolat sans cacao et le chocolat basique. "Ensuite, nous nous sommes dit, d'accord, maintenant nous sommes prêts à nous lancer", explique Sara au site Fast Company.

Un chocolat sans cacao et surtout éco responsable

Vous l’aurez donc compris, faire du chocolat sans cacao est désormais possible grâce à la start-up allemande QOA. Mais l'objectif pour les deux fondateurs de l’entreprise en créant ce chocolat est avant tout de réduire les impacts néfastes de la production de cacao. 

 

En effet, le site met en lumière plusieurs problématiques notamment celle de la déforestation qui touche de nombreux pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana en passant par le Pérou, l’Equateur et bien d’autres. En plus de la déforestation engendrée par cette pratique, ce sont également d’immenses quantités d’eau qui sont utilisées pour la culture du cacao. D’après l’entreprise, il faudrait 27 000 litres d’eau pour produire 1kg de cacao. A titre de comparaison, cette même quantité d’eau pourrait être utilisée pour faire pousser environ 34kg de pommes. Enfin, au-delà de cette volonté de défense de l’environnement, l’entreprise souhaite également endiguer le travail forcé des enfants dans ces plantations de cacao. Toujours d’après le site, ce serait pas moins de 1 600 000 jeunes qui sont exposés aux travaux dangereux avec l’utilisation d’outils tranchants et sont confrontés aux produits agrochimiques utilisés pour l’exploitation.

Un chocolat sans cacao et surtout éco responsable - Adobestock 

Toutefois, les créateurs de ce chocolat nouvelle génération sont bien lucides et reconnaissent que le chocolat basique aura toujours sa place sur le marché : "Nous aimons le chocolat, nous aimons le cacao et nous aimons le produit qui est produit de manière durable et juste par les petits agriculteurs. Le seul problème est que ce n'est pas une approche évolutive de fabriquer du chocolat pour la consommation mondiale de chocolat. Nous voulons juste offrir une solution pour le marché de masse du chocolat qui nous permette d'éviter l'empreinte CO2 et l'esclavage des enfants”.

 

Ainsi pour la start-up l’objectif final est de remplacer petit à petit le cacao dans les bonbons de grande consommation et autres produits chocolatés. D’ailleurs, des premiers tests seront réalisés auprès de plusieurs grandes marques l’année prochaine. 

 

Mais l’entreprise allemande ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, au fil du temps les cofondateurs espèrent que leur chocolat sans cacao prendra place sur le marché d’ici 2035. On a donc peut-être trouvé le chocolat du futur. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers