• Connexion
  • Inscription
Vous êtes certainement victime de reduflation sans le savoir quand vous faites vos courses

Réduflation ou shrinkflation en anglais est un terme que vous n’allez plus pouvoir ignorer dans les mois qui viennent. Il s’agit d’une technique très controversée utilisée par certaines marques pour ne pas augmenter les prix. On vous dit tout sur cette pratique et on se demande même si elle peut s'apparenter à une arnaque ou non.

Stock-Adobe

A moins de vivre d'amour et d’eau fraîche et de ne pas suivre les infos, il est impossible d’ignorer l’inflation qui touche toute la France et notamment dans le secteur alimentaire. Nous n’avions pas vécu une telle inflation depuis les années 80. Quelques chiffres ?  En avril, la hausse des prix alimentaires a été de + 3,8% selon l'Insee et ce chiffre va aller en augmentant. En juin, il devrait atteindre les 6%.  

 

Voir notre article Enfin de vraies astuces pour économiser en cuisine.

Pourquoi cette augmentation des prix dans le domaine alimentaire ?

Les matières premières comme le blé par exemple coûtent de plus en plus en plus cher, mais aussi le conditionnement des aliments en raison du coût des emballages qui explose. On constate aussi une augmentation du coût des transports en raison de l’augmentation du prix des carburants. 

  

C’est sans compter la guerre en Ukraine qui elle aussi a des répercussions. Par exemple, le coût plus important des aliments pour nourrir les animaux pèse sur le prix de toute la viande.

C’est quoi la Réduflation ?

Il s’agit d’un terme qui est la contraction de réduction et d’inflation. On aime le terme anglais shrinkflation du mot shrink qui veut dire rétrécir. Très évocateur non ?

 

La réduflation est une technique utilisée par les industriels de l'agroalimentaire qui consiste à diminuer les quantités d’aliments dans un emballage pour éviter d’augmenter les prix. Vous voilà donc avec moins de chips dans votre paquet, moins de céréales dans votre boite ou moins de biscuits dans votre paquet chouchou. C’est le cas aussi dans certaines boissons. La bouteille reste inchangée mais la quantité de liquide est moindre.

 

Bien entendu, la quantité du produit modifiée est bien indiquée sur l’emballage, les industriels ne sont donc pas en tort légalement. Le seul problème est que lorsque nous avons l’habitude d'acheter un produit, on ne pense pas à vérifier sa quantité en grammes. C’est pour cela que l’on peut se sentir arnaqué et c'est à raison.

 

Voir notre article : Avez-vous remarqué qu’il y avait moins de chips dans certains paquets ?

 

 

Comment se prémunir de cette réduflaction ?

Le meilleur moyen de garder le contrôle est sans conteste de connaître le prix au kilo des produits que vous achetez le plus souvent. On vous rassure : pas besoin de les noter ni de les apprendre par cœur. Le cerveau humain est bien fait. A partir du moment où vous commencez à regarder les prix au kilos, au bout de quelques semaines, vous allez les mémoriser sans problème et vous rendre compte de l’augmentation de ces derniers. 

 

Et oui, si un fabricant met moins de chips dans un paquet, le prix au kilo augmente.

 

Pour rappel, les prix au kilos sont une mention obligatoire, non pas sur les emballages mais au niveau des rayons. C’est un très bon moyen aussi de se rendre compte que certains type de conditionnements ne sont pas très rentables pour les consommateurs.

 

Pour ne pas se faire avoir, l’idéal reste encore d'acheter le plus possible en vrac, en surveillant bien le prix au kilo, la donnée la plus factuelle que l’on puisse trouver.

Vidéo suggérée

Dans le même univers