• Connexion
  • Inscription
Vous ne consommez certainement pas votre moutarde correctement et voici pourquoi !

Vous vous apprêtez à manger une côte de boeuf et, ô malheur, vous vous rendez compte que votre moutarde est recouverte d'un liquide qui remonte à la surface. Qu'est-ce que c'est ? Est-elle comestible ? 

Quel est ce liquide en surface de ma moutarde ? Adobestock

On s’était posé la question de savoir s’il fallait conserver la moutarde au réfrigérateur ou à température ambiante. Spoiler : les deux sont permis. Mais si vous la stockez à l’air libre, vous risquez de vous retrouver avec un condiment hétérogène. La pâte en bas et un liquide en haut. Cette séparation du mélange est-elle grave ? Peut-on encore consommer la moutarde lorsqu’un liquide se forme en surface ? 

 

Pour comprendre quel est ce liquide qui se forme à la surface de certains pots de moutarde, il faut comprendre comment et avec quels ingrédients est préparée la moutarde.

Qu'y a-t-il dans un pot de moutarde ?

Pour préparer de la moutarde, il faut des ingrédients simples. Pas étonnant : ce condiment existe depuis le 12e siècle. Et à l’époque, il n’y avait pas d’additifs. Depuis, la recette a très peu évolué. On trouve des graines de moutarde issue de la plante aromatique, de l’eau ou du vinaigre et du sel. Parfois, les marques ajoutent des épices ou du sucre. 

 

Maintenant que l’on connaît tous les ingrédients nécessaires, voyons comment elle est préparée.

Comment est préparée la moutarde ?

Après avoir été récoltée, triée et nettoyer, la graine de moutarde est broyée. Mais pas à sec. On la broye dans un mélange liquide, généralement de l’eau, du sel, du vinaigre et quelques ajouts aromatiques selon les marques. A l'origine, il s'agissait de jus extrait de raisin vert. Aujourd'hui, il s'agit parfois de vin rouge ou vin blanc. On laisse macérer les graines dans ce liquide pendant 2 semaines, apprend-on sur le site de Fauchon.

 

Au contact du liquide, les enzymes contenues dans les graines de moutarde libèrent une huile essentielle. C’est cette huile qui est responsable du caractère piquant de la moutarde. Cette réaction qui consiste à libérer l’huile essentielle piquante par ajout de liquide s’appelle une fermentation synapique. Pour info, cette molécule est aussi responsable de la sensation de moutarde qui monte au nez. Ca ne vous avance pas à savoir si votre moutarde est encore bonne ni pourquoi il y a du liquide à la surface, mais c’est toujours intéressant à savoir et à replacer à la machine à café. 

 

Il ne reste plus qu’à moudre très finement la moutarde et à la mélanger pour obtenir une pâte onctueuse et homogène. On la laisse reposer quelques jours pour réduire son amertume, et c’est prêt.

Moutarde dissociée, moutarde bonne à consommer

S’il y a du liquide à la surface de la moutarde, c’est simplement l’eau et le vinaigre qui se dissocie de la pâte de graines de moutarde broyées. Il n’y a rien de grave à cette réaction. Pour continuer d’utiliser votre moutarde, il suffit de la mélanger pour avoir une texture homogène. 

 

Malgré cette dissociation, votre moutarde reste parfaitement consommable si la date de péremption n'est pas dépassée. Une fois entamé, un pot se conserve en moyenne 6 mois à 1 an selon les conditions de stockage. Le mieux est de la conserver au réfrigérateur une fois le pot ouvert ou à l'abri de la lumière et de la chaleur. Frigo ou pas frigo, elle perdra en intensité au fil du temps. Et si vous avez une légère croûte brune qui se forme sur les bords du pot, ajoutez un filet d'huile à la surface de la moutarde pour éviter qu'elle ne dessèche et ne brunisse.

 

Si votre pot de moutarde arrive bientôt à expiration, n'hésitez pas à passer vos restes de moutarde dans l'une de ces 5 recettes

Vidéo suggérée

Dans le même univers