• Connexion
  • Inscription
5 choses à savoir sur le chef Assaf Granit, invité de Top Chef ce mercredi 15 mars

Les candidats de Top Chef devront sublimer le sandwich préféré des Français : le kebab. À leur côté pour cette épreuve Assaf Granit, chef réputé et expert en la matière.

Voir la suite de cet article plus bas5 choses à savoir sur le chef Assaf Granit, invité de Top Chef ce mercredi 15 mars
Vidéo suggérée Quels sont les produits de saison en juin ? Video 1 sur 2

Abaca 

La street-food est à l’honneur cette semaine dans Top Chef. Pour la première épreuve Guillaume Sanchez, un ancien candidat du concours, fera son grand retour et mettra au défi les candidats pour réinventer un classique de la street-food.

 

Pour la seconde partie de l’émission, les participants devront cuisiner le kebab et impressionner un expert en la matière Assaf Granit. Cette star internationale de la cuisine israélienne s'est fait une place de choix dans le monde de la gastronomie. Aujourd’hui, on vous révèle quelques informations sur ce chef singulier.

Son déclic pour la cuisine

La passion pour la cuisine ne l’a pas toujours habitée. Il faudra attendre le début des années 2000 pour que le déclic se produise. Comment ? Alors qu’il travaillait au bar d’un café, on lui a demandé une petite aide en cuisine.

 

En mélangeant de la laitue à de la sauce dans un cul de poule et en dressant l’assiette, l’illumination : “En faisant ce simple geste, il s’est produit quelque chose de viscéral. Puis la salade est partie en salle et j’ai vu la cliente sourire en la goûtant. Je me suis dit: “Je ne sais rien faire et en cinq secondes, j’ai rendu quelqu’un heureux… C’est ça, ce boulot? Et en plus je suis payé?”. Dès ce moment-là, j’ai su que je voulais être cuisinier”, avait-il confié dans un entretien avec le Figaro.

Jérusalem, Londres ou Paris : le chef nous fait voyager dans l’assiette, mais pas que…

Depuis cette salade, le chef a fait beaucoup de chemin. La preuve, en 2023, Assaf Granit est à la tête de 12 établissements à travers le monde. De Jérusalem, en passant par Tel Aviv, Londres ou encore Paris : le cuisinier étend petit à petit son territoire culinaire. En posant ses valises dans la capitale, le chef a même réussi à décrocher en 2021 l’étoile dont tout professionnel rêve, celle du Guide Michelin avec son restaurant Shabour..

De la télévision à la cuisine il n’y a qu’un pas

“Je ne suis pas un acteur, mais j’adore être devant les caméras”, a avoué le chef dans une interview accordée au Figaro. Si les téléspectateurs français vont découvrir peut-être pour la première fois le cuisinier à la télévision , ce n’est pourtant pas son premier programme. Il a notamment participé à Game of Chefs, la version israélienne de Top Chef. C’est là qu’il a d’ailleurs rencontré le chef de son restaurant Shabour.

 

Mais ce n’est pas tout, le chef est également connu pour être le Philippe Etchebest israelien dans l’émission Cauchemar en cuisine. Pour lui ces divers programmes, "c’est aussi un moyen pour nous, chefs, d’exprimer nos idées et de rencontrer des talents”.

Son ingrédient favori

Si le chef aime travailler l'œuf notamment quand il est poché, son aliment phare n’est autre que le tahini.

 

Semblable à une purée de cacahuète par sa texture, le tahini est de couleur beige. Cette purée réalisée à partir de graines de sésame broyées est un ingrédient qu’on retrouve généralement dans le houmous ou dans le caviar d’aubergine ou de betterave. D’ailleurs, il est idéal pour réaliser de superbes sauces. Le chef a bien compris le pouvoir de cet ingrédient secret : “C’est le seul ingrédient qui peut être ajouté partout. Dès que l’on imagine un plat en compagnie de mon sous-chef, j’ai envie d’ajouter du tahini. Pourquoi ? Parce que ce sera toujours bon !", s’enthousiasmait-il auprès de Yonder.

La musique au menu

Pour le chef Assaf Granit, la cuisine est un art au sens large. Pour lui, il ne suffit pas seulement d’élaborer une recette et de dresser une assiette pour satisfaire les clients. Il faut que l’expérience culinaire soit vraiment totale pour ceux-ci. “Je développe chez Shabour une façon unique de faire la cuisine, et envisage vraiment le lieu comme une scène de théâtre. Tout paraît improvisé, mais en réalité chaque tâche est orchestrée de façon très précise, décryptait-il auprès de Yonder. J’aime cultiver un certain mystère, dans la mesure où les personnes assises autour du comptoir voient arriver les plats devant elles comme par magie, alors même qu’elles peuvent scruter nos moindres faits et gestes”.

 

Pour que cette scène de théâtre prenne vie, le cuisinier compte sur la musique. Aussi à l’aise pour élaborer un menu qu’une playlist, il choisi le fond sonore avec un sens du détail aussi minutieux que pour ses plats : “Je contrôle la musique à partir de la cuisine, en créant chaque soir une bande-son unique qui va accompagner l’atmosphère de la salle, dans un va-et-vient permanent entre ce que je ressens de la part des invités et ce que je veux leur faire ressentir. Je suis constamment à la recherche de nouvelles sonorités, j’écoute beaucoup de choses et essaye de créer des liens entre les plats et la musique”.

 

Espérons donc que les candidats de Top Chef sauront le suivre le temps de l’émission où il sera le chef d’orchestre de l'épisode de ce mercredi 15 mars.

 

Rendez-vous donc dès 21h sur M6. 

Dans le même univers