• Connexion
  • Inscription
Voyage voyage : 12 plats emblématiques de la cuisine levantine

La cuisine levantine a depuis peu le vent en poupe, c’est donc l’occasion pour nous de vous parler de quelques plats emblématiques de cette région. Attachez bien vos ceintures, décollage imminent vers les pays du levant.

Le houmous

Houmous Adobe Stock

On ne peut pas parler de plat à proprement parler, mais il était impossible de commencer cette revue d’effectifs sans parler de la base : le houmous. Cette purée de pois chiches est tellement populaire qu’elle divise sur sa paternité. Le Liban revendique depuis de nombreuses années sa création, comme Israël, la Jordanie, la Syrie et l’Iran pour ne citer qu’eux.

 

Vous l’aurez compris, si tout le monde cherche à revendiquer sa création, c’est que le houmous a une place omniprésente dans la gastronomie de tous ces pays, et on comprend pourquoi. Vous pouvez le déguster avec du pain pita (ou une bonne baguette), en accompagnement d’un plat ou à la cuillère, c’est vous qui décidez. On vous donne même une recette de houmous inratable pour venir pimper vos apéros.

Le falafel

Falafel Adobe Stock

Un peu comme pour le houmous, l’origine du falafel est controversée. Le mot falafel signifie “emballé”, puisqu’il est généralement consommé dans un sandwich enveloppant cette boulette frite de pois chiches et d’épices. Le falafel est aujourd’hui très populaire en Occident, faisant souvent office de substitut de viande pour les régimes particuliers.

 

Croustillant à l’extérieur, fondant à l’intérieur, la magie des épices opère très rapidement en bouche et vous fait voyager en quelques secondes. Pour un aller simple au Moyen-Orient, on vous conseille d’ailleurs de tester notre recette de falafels garantis 100% végétariens.

Le chawarma

Chawarma Adobe Stock

C’est le sandwich le plus populaire de la région ; le plat street-food par excellence. Le chawarma est assez similaire au kebab Turque, et signifie “ça tourne” en Turc, en référence à la broche de viande qui tourne en permanence autour d’un grill. Le chawarma est le plus souvent à base de poulet, d’agneau ou même de bœuf et est servi dans un pain pita avec de la sauce et quelques condiments comme les oignons ou les tomates. On vous laisse découvrir les secrets de fabrication de notre chawarma maison.

Les feuilles de vigne farcies

Feuilles de vigne Adobe Stock

Les feuilles de vignes farcies sont un plat typique de la région du Levantin et se retrouvent très souvent dans un accompagnement de mezze en tous genres. Les feuilles de vignes sont farcies de viande hachée et de riz rond ou de boulgour selon les pays et les familles avant d'être cuites par absorption d’un bouillon, tout comme le risotto. Si vous n’avez jamais goûté ce plat, c’est le moment d’essayer un mets unique en son genre.

Le mansaf

Mansaf Adobe Stock

Le mansaf est aujourd’hui considéré comme le plat national Jordanien. Ce plat traditionnel à base d’agneau cuit dans une sauce au yaourt fermenté est servi avec du riz ou du boulgour. Son nom signifie “grand plateau”, en référence au plat sur lequel il est servi. La viande d’agneau cuit pendant de longues heures et est accompagnée du pain local, le marqouq, une grande galette fine. Si vous assistez à une cérémonie jordanienne tel qu’un mariage, une remise de diplôme ou une naissance, vous trouverez à coup sûr ce plat recouvert d’amandes et de pignons de pin. 

Le kebbeh

Kebbeh Adobe Stock

Les amateurs de croquettes vont être contents avec le kebbeh. Cette petite boulette de viande et de boulgour est l’emblème de la Syrie et du Liban, même si elle est consommée à travers toute la région. En règle générale, la viande utilisée est l’agneau, mais vous pouvez retrouver des versions au mouton ou au bœuf. La pâte qui entoure le kebbeh est formée par un mélange de viande et de boulgour donc, avant d’être farcie avec de la viande puis passée dans une friteuse. Le jeu de texture est super agréable en bouche et les épices du plat se font vraiment ressentir. 

Le lahmacun

Lahmacun Adobe Stock

La pizza turque comme on a tendance à l’appeler est une spécialité Turque, Arménienne mais également Irakienne. La composition est relativement simple puisqu’il s’agit d’une pâte fine proche d’une pâte à pizza garnie avec de la viande hachée d’agneau et un mélange de légumes tels que la tomate, le poivron et l’oignon. La tradition veut que cette pizza soit servie roulée avec un mélange d’herbes, de la salade et un jus de citron pour apporter un peu de fraîcheur et d’acidité.

 

Comme on n'est jamais avares en recettes de pizzas, on vous laisse notre recette de lahmacun juste ici.

Le chachlyk

Chaclyk Adobe Stock

Ce plat est super populaire dans la région du levantin et même à travers le monde, où son nom est légèrement différent. Il s’agit tout simplement de brochettes marinées et passées au grill. La viande est enroulée autour d’un long pique en métal plat, comme pour les keftas et cuite sur les braises. Le bon goût fumé et la marinade épicée font du chachlyk une recette conviviale et pratique pour vos barbecues du dimanche.

Le baba ganoush

Baba ganoush Adobe Stock

Difficile à prononcer, difficile à écrire, très simple à manger : le baba ghanoush n’est pas un plat à proprement parler, comme le houmous, mais il fait partie du quotidien des personnes vivant au Moyen-Orient. Avec du pain pita, dans une salade, pour accompagner une viande grillée… Cette préparation à base d’aubergines et d’ail est appelée caviar d’aubergines chez nous, mais son goût est moins développé. Du tahini, du citron, de l’ail et de l’aubergine, c’est le secret d’un bon baba ganoush.

Le maqlobeh

Maqlobeh Adobe Stock

On part en Palestine pour goûter ce plat national qui signifie “riz renversé”. La viande, de l’agneau, cuit dans le fond du plat et est agrémentée de riz sur le dessus avec de nombreux légumes rôtis et des amandes, sans oublier les épices comme la cannelle et la cardamome. Le plat est ensuite renversé à mi-cuisson afin que les convives puissent voir la viande et partager un délicieux festin.

Le chich taouk

Chich Taouk Adobe Stock

Quand on parle de chich taouk, on peut parler d’un plat qui a bien voyagé, puisqu'on en retrouve aujourd’hui dans la cuisine Algérienne et Tunisienne, alors que ce plat est typiquement originaire du Levantin. Le concept est assez simple mais diaboliquement efficace : du poulet mariné et du jus de citron, le tout servi dans un sandwich ou en brochette. Vous pouvez servir les brochettes avec une sauce au yaourt et quelques herbes, vous ferez un tabac ! 

Frikeh à l’agneau

Frikeh Adobe Stock

Attention, certaines personnes peuvent confondre ce plat avec un couscous revisité, mais il n’en est rien. Très populaire en Syrie, ce plat est à base d’une céréale appelée le frikeh, très riche en fibres et très peu calorique. Le reste n’est qu’un savant mélange de cuisson de l’agneau avec les épices, l’huile d’olive, les amandes et les pignons.

 

La viande est tendre et vient parfaitement se mélanger avec la légère fermeté du frikeh. Le jus de la viande avec les épices est unique, entre la cannelle, le gingembre, le clou de girofle, le laurier et le poivre. On en a presque les larmes aux yeux.

Vidéo suggérée

Dans le même univers