Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Comment cuisiner l’incroyable « chocolat rose » ?

2017 : tremblement de terre dans le monde de la chocolaterie. Une nouvelle variété de chocolat était créée par Barry Callebaut, un fabricant suisse. A côté du noir, du blanc et du « au lait », on compte désormais le chocolat rose et il est… vraiment rose. Au goût, il présenterait des « notes acidulées et fraîches, sans aucune amertume ».

 

 

N’allez pas croire que ce chocolat rose doit sa couleur et ses saveurs à des colorants ou des arômes de fruits. Il est parfaitement naturel et son étonnante couleur Malabar est due à la fève de cacao dont il est issu, une fève rare baptisée Ruby, qui pousse en Côte d’Ivoire, en Équateur ou au Brésil. « Le ruby est la découverte la plus sensationnelle de ces 80 dernières années dans l'industrie du chocolat », vante-t-on sur le site de Callebaut. 

 

On peut acheter ce chocolat rose pour le croquer (chez Nestlé) mais aussi sous forme de pistoles pour pâtisser. Si vous avez envie de vous lancer, voici quelques conseils pour le cuisiner.

 

Sur le site de Callebaut, on conseille évidemment de cuisiner le chocolat rose de la manière la plus simple qui soit, sans le mélanger à de la crème ou du lait. Cela permet de conserver son incroyable couleur. L’idéal ? Le tempérer (c’est-à-dire lui faire suivre une courbe de température déterminée pour obtenir une texture lisse, fluide et brillante) et l’utiliser pour enrober des amandes ou des bonbons au chocolat. 

 

Tempérer du chocolat rose

 

Le fonctionnement est le même que pour les autres chocolats. Les température sont juste légèrement différentes (on commence à 43-45°C, on descend à 26°C et on remonte à 28,5°C-29°C). On obtient alors un chocolat à la texture parfaite pour enrober les friandises qu’on veut d’une fine couche de chocolat rose. Vous pouvez aussi faire des mendiants roses recouverts d’amandes, de noisettes, de noix de macadamia…

 

 

Assaisonner un dessert (ou une entrée) avec du chocolat rose

 

Plus simplement, on peut aussi râper le chocolat rose pour assaisonner un dessert. Ses saveurs se marient très bien avec celle des fraises, des framboises, du yuzu, des amandes. Sortez votre Microplane et essayez de pimper une salade de fruits rouges avec cet étonnant chocolat.

Vous ne craignez pas les associations sucré-salé ? Sachez que le chocolat rose se marie bien avec le wasabi, le roquefort, l’anguille fumée et… le caviar.

Vidéo suggérée