Icone utilisateur
  • Inscription
Comment réussir son omelette ?

L’omelette, c’est économique, rapide à préparer mais pas si simple que ça. On vous donne quelques astuces pour un résultat parfait.

Etape 1 : les ingrédients

Pour une belle omelette, comptez deux oeufs par personne, 5 cl de lait,  du sel, du poivre et une cuillère à soupe d’huile pour la poêle. Vous pouvez éventuellement ajouter une garniture à l’omelette : herbes fraîches et ciselées (ciboulette en tête), fromage râpé ou légumes préalablement sautés ou rôtis (champignons, poivrons…) Si vous voulez y mettre des tomates, épépinez-les pour ne mettre que la chair. Les graines risqueraient de détremper l’omelette. 

Etape 2 : fouettez les oeufs

Cassez les oeufs dans un saladier, versez-y le lait, salez, poivrez et fouettez avec une fourchette. Les jaunes doivent être crevés et amalgamés au blanc mais le mélange ne doit pas mousser. Ajoutez votre garniture.

Etape 3 : On chauffe la poêle

Allumez votre plaque de cuisson à feu moyen. Dans une poêle anti-adhésive, faites chauffer l’huile. Faites en sorte que le fond et les bords soient entièrement et uniformément graissés. Versez les oeufs battus dans la poêle.

Etape 4 : cuisson de l’omelette

Utilisez une spatule ou une cuillère en bois pour racler doucement les œufs cuits près de la paroi et les ramener vers le centre de la poêle. Penchez la poêle pour permettre aux œufs non-cuits de couler dans l’espace ainsi libéré. Lorsque le dessous de l’omelette est complètement coagulé et le dessus encore légèrement tremblotant, pliez l’omelette en deux. Faites-la glisser doucement sur une assiette, c’est prêt.  

A chaque pays sa recette d’omelette

Voilà pour la recette classique de l’omelette « à la française », mais les tours de main varient beaucoup en fonction des pays : la frittata italienne, par exemple, est cuite à la poêle, puis passée au four. La tortilla (célèbre omelette espagnole aux pommes de terre) se prépare plus ou moins comme un très gros blini. Quant à l’omurice, une omelette japonaise très baveuse, dont la découpe est pour le moins impressionnante, elle se prépare grosso modo comme notre omelette française. Plus mousseuse, elle est fouettée au fouet et non à la fourchette avant de passer à la poêle.

Vidéo suggérée