Connexion

Le papier d’aluminium : un danger dans notre cuisine ?

Le papier aluminium est omniprésent dans notre cuisine, aussi bien pour emballer ou conserver des aliments que pour cuisiner (papillotes, feuille d’alu posée sur une plaque de cuisson, etc.)

 

Or, il existe des débats sur le fait que l'aluminium pourraient entraîner la maladie d'Alzheimer ainsi que d'autres maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. 

 

Aujourd’hui, ce ne sont que des débats et aucune étude scientifique n’a formellement établi le lien entre l’aluminium et ces maladies.

 

En revanche, il est prouvé que l'aluminium peut s'introduire dans la nourriture à partir du papier alu et que le risque de transfert entre aluminium et aliments serait plus élevé quand on fait cuire des éléments acides et ou salés (tomates, citron, sauce au vin blanc sec, etc) dans du papier d’aluminium ou lorsque que l’on chauffe fortement le papier aluminium.

 

Comme pour tout, c’est l’excès qui peut être dangereux si l’on ne mange que dans des barquettes en alu, que l’on emballe tout dans du papier alu et que pour couronner le tout, on cuisine avec des ustensiles en alu.

 

Par principe de précaution, voilà quelques conseils

 

  • Plutôt que d’emballer les restes dans du papier alu, choisissez des contenants en verre ou en plastique en les choisissant sans bisphénol
  • Quand vous faites des papillotes, préférez le papier cuisson
  • Plutôt que de tapisser des plaques de cuisson de papier alu, utilisez des plaques de cuisson antiadhésives ou tapissez-les de papier cuisson 
  • Évitez de réchauffer des restes ou des plats à emporter dans des barquettes en aluminium mais transvaser les aliments dans des plats ou des bols en verre

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers