Mon compte
  • Inscription
Le sel donne t-il vraiment soif ?

Après un repas particulièrement riche en sel, on a tous déjà vécu cette sensation de soif. C'est bien connu, on entend souvent dire qu'une forte consommation de sel dans notre alimentation nous pousse à boire des litres et des litres d'eau par la suite. Alors, le sel donne t-il vraiment soif ? 

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque l'on mange trop salé ?

Notre corps (adulte) est composé d’environ 60% d’eau. Le sel, et plus précisément le sodium, est présent dans notre corps sous forme d’ions Na+. Il est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. 

Après avoir mangé une bonne raclette par exemple avec beaucoup de charcuterie, la quantité de sel dans notre corps est particulièrement élevée. Notre organisme veut alors s’en débarrasser et ce, grâce à l’urine. En effet, nous urinons donc plus souvent lorsque nous mangeons salé. Le corps se déshydrate et la sensation de soif se fait ressentir.

Est-ce vraiment le sel en lui-même qui donne soif ?

La théorie classique qui explique que c'est le sel qui donne soif a été en partie contredite par des chercheurs allemands lors d'une expérience. 

Il y a deux ans, des chercheurs du centre de médecine moléculaire Max Delbrück ont démontré que le sel ne donnait pas réellement soif.

 

Comment ont-ils procédé ? 

 

Lors d’une simulation de mission sur Mars, ils ont imposé un régime alimentaire à 10 sujets, particulièrement riche en sel. A la fin de l’expérience, les scientifiques ont constaté que les sujets n’avaient pas plus soif qu’en temps normal.

 

Biologiquement, certains signes ne trompent pas, comme une plus forte concentration de ions sodium et chlorure dans les urines par exemple ou le besoin fréquent d'aller uriner. 

Mais la conclusion tirée de cette expérience est que les chercheurs allemands en ont déduit que la forte consommation de sel dans notre organisme amènerait le corps à stocker plus d’eau.

 

L’expérience a donc été approfondie sur des souris, auxquelles on a fait subir le même régime alimentaire riche en sel que les cosmonautes. La conclusion a été la même, mais les chercheurs ont pu constater une dégradation des muscles. Cette réaction du corps permet de faire face à l’excès de sel, en permettant aux protéines musculaires de se transformer en urée permettant aux reins d’absorber plus d’eau et ainsi éviter de se déshydrater. 

 

En conclusion, le sel ne donne pas vraiment soif mais le fait d’en consommer en excès peut causer des effets néfastes sur la santé comme la déshydration qui pousse le corps à réagir à ce phénomène. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de ne pas dépasser 5 g de sel par jour. 

Vidéo suggérée