• Connexion
  • Inscription
Mikado, granola, petit-écolier … pourquoi on ne peut plus acheter ces biscuits

Cette fois, il ne s’agit pas d’un rappel produit, ni d’une pénurie liée à la guerre en Ukraine. Le groupe Mondelez, géant des goûters a choisi d'initier un arrêt forcé de la production de nombreux biscuits, suite à une suspicion de contamination à la salmonelle.

Stock-Adobe

Mikado, Granola, Petit-écolier mais aussi Oréo, Pépito, Pim’s sont des biscuits emblématiques que l’on retrouve dans n’importe quelle grande surface mais aussi dans les gares, les aéroports et les aires d’autoroute. Ce sont aussi les biscuits de notre enfance. Ils ont comme point commun d’être fabriqués par le géant de l'agroalimentaire Mondelez.

 

Ce n'est pas leur seul point commun. Si vous les consommez, vous savez qu’ils sont recouverts de chocolat ou qu’ils contiennent une garniture au chocolat.

 

Il se trouve que le groupe Mondelez vient d’être alerté par un de ses fournisseurs de chocolat, l’entreprise suisse Barry Callebaut. Cette dernière, leader dans la fourniture de chocolat pour les industriels et les artisans, suspecte en effet la présence possible de salmonelle dans ses containers de chocolat qui servent au nappage des biscuits de chez Mondelez.

Quels sont les risques de la Salmonelle ?

 

Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) d'apparition brutale souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête qui surviennent généralement 6h à 72h après la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. 

Pourquoi on ne trouve plus ces biscuits ?

Le groupe Mondelez a de suite arrêté la production des biscuits dans son usine belge mais aussi dans son usine française, le temps de nettoyer les cuves qui contiennent le chocolat. Il s’agit d’un principe de précaution devant cette suspicion de Salmonelle. Mondelez ne veut pas se retrouver à la source d’un scandale comme nous l’avons vu avec certains produits Kinder. Le groupe a choisi d’anticiper.

 

A (re)lire : Rappel massif de chocolats Kinder : quels produits sont concernés ?

 

Si vous avez achetez ou si vous allez acheter ces biscuits, vous ne risquez rien. Aucune marque de biscuit ne fera l’objet de rappel produit. La seule conséquence de ce problème est la rupture de stock de certains biscuits dans vos rayons. Elle a commencé en août et si la production ne reprend pas rapidement, elle risque de s’accentuer.

 

Retrouvez tous les biscuits concernés sur le blog d’Olivier Dauvers.

 

Si vous ne pouvez pas vous passer de vos biscuits préférés, la solution est de les préparer vous même avec notre recette de biscuits maison façon granola .

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en novembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers