• Connexion
  • Inscription
Présence de salmonelle dans du chocolat, cette grande marque qui menace nos futurs gouters !

Après Kinder, c’est au tour d’une autre entreprise d’être touchée par la présence de salmonelle. Le groupe suisse Barry a donc décidé de stopper sa production de chocolat dans son usine belge par précaution. On vous dit tout.

@ Adobe Stock/ Une usine de chocolat en pause 

Les rappels produits et les scandales alimentaires autour de grandes marques ne risquent pas de s’arrêter de sitôt. Après le rappel massif de chocolats Kinder, suspectés de contenir de la salmonelle, c’est au tour d’une autre grande marque d’être contaminée.

 

Cette fois, c’est au tour du numéro 1 mondial du cacao - Barry Callebaut - d’être potentiellement touché par la salmonelle. Depuis lundi 27 juin, le groupe suisse a décidé de stopper la production de chocolat dans son usine belge (à Wieze) par précaution. Bien évidemment, les lignes de production seront nettoyées et désinfectées avant le redémarrage de l’usine.

 

Mais pourquoi la présence de salmonelle a dû interrompre la production de chocolat ?

Les risques de la salmonellose

La bactérie salmonella, principalement présente dans le tube digestif des mammifères et des oiseaux, s’attrape le plus souvent par le biais de la consommation d'œufs crus, de lait cru, de produits à base de lait en poudre et de viande crue ou peu cuite. Elle provoque la salmonellose.

 

Deuxième cause de maladie alimentaire la plus fréquente en France, la salmonellose se manifeste le plus souvent par une gastro-entérite plus ou moins aiguë, parfois accompagnée de fièvre dans les 48h qui suivent la consommation du produit. Cette gastro-entérite se soigne généralement d’elle-même en quelques jours. Mais chez les personnes les plus fragiles, des complications peuvent survenir.

 

Si vous avez consommé un produit contaminé et que vous ressentez des symptômes tels que des douleurs abdominales et des diarrhées accompagnées ou non de fièvre, consultez votre médecin traitant dans les plus brefs délais.

Les consommateurs épargnés

@ Adobe Stock/ Les consommateurs épargnés 

La source de la contamination a été rapidement détectée : “Nos experts en qualité ont identifié la lécithine comme étant la source de la contamination” a indiqué le groupe dans un communiqué relayé par Capital. La bactérie a été découverte lundi 27 juin dans un lot fabriqué à Wieze.

 
La lécithine - source de contamination - est un lipide ajouté dans le chocolat qui permet d’obtenir du cassant, du croquant, du fondant et une meilleure libération des arômes. C’est donc un liant indispensable pour fluidifier et stabiliser le chocolat et donc le rendre homogène. 

 

Pas d’inquiétude du côté des consommateurs puisque la présence de salmonelle a été identifiée rapidement. La plupart des produits contaminés se trouvent encore dans l’usine Wieze. Pour les produits ayant déjà été expédiés, les clients concernés ont été contactés. Il faut dire que la marque Barry Callebaut fournit les plus grands industriels ainsi que des artisans. Le chocolat vendu permet à la fois de faire les enrobages des célèbres biscuit de nos goûters mais aussi d’être utilisé dans de multiples pâtisseries.

 

Heureusement, les produits touchés par la salmonelle ne devraient pas être commercialisés.

 

Si vous avez des questions sur les rappels produits, voici comment ça marche. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers