• Connexion
  • Inscription
6 000 euros d'amende pour ce fromager... et la raison est vraiment bête

Un camembert qui pue un peu trop, c'est pour certains l'assurance d'un fromage de caractère et d'un pur moment de régal. Mais pour d'autres, les odeurs prononcées de fromages sont plus dérangeantes que plaisantes... au point de justifier une amende de 6 000 euros.

Oser un jeu de mot avec “en faire tout un fromage” est tentant, mais on ne le fera pas. En ce moment, les fromages font parler d'eux. Après le rappel massif de fromages industriels début avril pour risque de contamination, le fromage est à nouveau au centre de l'attention. Cette fois, c'est à cause de son odeur. Tout commence dans une ferme Australienne située à 40 km de Melbourne, dans le Sud de l’Etat. Début mai, le train-train quotidien de la fromagerie Yarra Valley Dairy a été chamboulé.

6 000 euros d'amende à cause... d'odeurs de lait caillé

La fromagerie a payé une amende à cause de relents odorants. Adobestock

En faisant un tour sur le site de la fromagerie, on salive à la vue de leurs fromages au lait de vache et marinés à l’huile d’olive, à l’ail, aux herbes et aux épices. Quant à leurs fromages affinés, ils nous donnent l’eau à la bouche.

 

Mais il faut croire que ce vaste choix, sans compter les fromages frais et autres fromages à pâte molle, ne sont pas au goût de tout le monde. N'en déplaise à Jean de la Fontaine, tout le monde n'est pas alléché par l'odeur de ces fromages. Pour la fromagerie, le gentil conte vire même au cauchemar.

 

L’entreprise a écopé d'une amende de 9 000 dollars, environ 6 000 euros. C'est l’équivalent de 1 200 happy meal ou 2 000 petits pots de Nutella. Une somme rondelette que l'usine a dû verser pour une raison tout à fait surprenante.

 

La cause de l'amende ? L’odeur qui se dégageait des locaux de production ; un mélange « de lait caillé avec des odeurs de terre » apprend-on dans The Guardian. La fromagerie australienne produit aussi bien des fromages frais que des fromages affinés à partir de lait de vache issu de fermes alentours. Si ce travail de fabrication et d'affinage permet de donner une longueur en bouche, un fini crémeux et une croûte savoureuse aux fromages, il émet également quelques odeurs qui ne sont pas au goût de tout le monde.

L'EPA pointe du doigt un manque de travaux

Tous les travaux demandés n'auraient pas été effectués. Adobestock

En octobre, l’Autorité de protection de l’environnement (EPA) a estimé que l’odeur était dérangeante pour le quartier et que la gêne occasionnée par les relents étaient déraisonnable et suffisamment forte pour imposer des travaux. 

 

Mais la Yarra Valley Dairy n’a pas fait les réparations nécessaires pour limiter ces flux d’odeurs, ont constaté les agents de l’EPA. L’entreprise aurait dû améliorer son système de traitement des eaux usées pour atténuer l’odeur, ce qui n’a pas été fait. 

 

« L'entreprise s'était conformée à certaines des exigences de l'EPA, mais pas à toutes, et l'odeur était toujours là » déclare Jeremy Settle, directeur régional du nord de l'EPA au Guardian. C’est ce manquement qui justifierait l’amende, car cela enfreindrait la loi sur la protection de l’environnement, apprend-on dans le quotidien anglais.

 

En tout cas, chez 750g, les odeurs de fromages ne nous dérangent pas. Nous sommes de véritables passionnés de pâte molle, pâte dure, croûte fleurie et croûte lavée. A tel point qu'on en a fait un quiz pour tester nos connaissances. Vous vous proclamez amateur de fromages français ? Alors essayez d'avoir 10/10 à ce quiz.

Vidéo suggérée

Dans le même univers