• Connexion
  • Inscription
Arnaque de Noël dans vos supermarchés, quels produits sont les plus concernés ?

Les Français sont de plus en plus nombreux à se pencher sérieusement sur la question de leur menu de noël. Mais, cette année plus que jamais, ce qu'ils mangeront dépendra énormément de leur budget, l'inflation n'aidant pas. Pour rentrer dans le budget de noël, beaucoup de consommateurs se tournent vers les produits bon marché sans s'interdire quelques plaisirs gourmands... qui leur réservent parfois de belles surprises. 

Méfiez-vous des arnaques sur vos courses de noël. Adobestock

Les Français vont dépenser 568 euros cette année pour Noël, soit 35 euros de plus que l'an dernier. Malgré l'inquiétude liée à la crise économique et à l'inflation, de l'ordre de 12,2% en novembre (Insee), plus d'un français sur quatre ne compte pas diminuer le budget alloué aux fêtes de fin d'année. Et quand bien même il devrait, les économies se feraient en priorité sur les tenues, la déco ou les cadeaux que sur le repas de noël. 

 

Chapon farci aux marrons, foie gras, saumon mariné façon gravlax et bûche de noël : pour certains, le menu du réveillon relève presque de l'ordre du sacré. Le changer ? Impensable. Pour avoir ces produits de fête sur la table, certains cherchent des astuces, à commencer par faire leurs courses en Vendée où le panier moyen est bien moins cher qu'ailleurs. Pour d'autres, il s'agit d'acheter les mêmes produits à des prix défiant toute concurrence. Mais que cachent ces prix ? L'organisme Non Gouvernementale Foodwatch dénonce les pratiques de certains industriels qui trompent les consommateurs

80% de vide dans cette bûche au chocolat

Plutôt que d'acheter l'une de ces plus belles bûches de pâtissiers, qui se vendent chacune une centaine d'euros, vous préférez opter pour une bûche pas chère facilement accessible dans le commerce. Mais voilà que l'ONG Foodwatch pointe du doigt la "shrinklation", comprenez la diminution de la quantité de produit pour un prix similaire

 

Nos confrères du Parisienne sont pas avares d'exemples sur le sujet. Votre bûche, vous la voulez au chocolat, à la vanille ou au vide ? Car, pour la modique somme de 17,48 euros le kilo chez Auchan, vous pouvez vous régaler d'une bûche Signature Grand chocolat de Nestlé qui contient 80% de vide. Près de 20 euros du vide, ça fait cher l'oxygène... 

 

Vous êtes du genre à vous octroyer une douceur chocolatée en fin de repas ? Toujours d'après l'article du  Parisien, les Pyrénéens de Lindt ne montrent pas patte blanche non plus. « Six chocolats ont été retirés de la boîte de 30, soit une baisse 20 % alors que le prix au kilo a augmenté de 18 % pour atteindre 34,23 euros » regrette Audrey Morice, chargée de campagnes chez Foodwatch. 

 

Méfiez-vous également des présentoirs et têtes de gondole spéciales fêtes : les produits qui y sont présentés peuvent être bien plus chers que leurs équivalents rangés dans le rayon classique. Alors avant de vous jeter sur ces produits, comparez les prix au kilo et gardez en tête que les produits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs d'un point de vue gustatif ou nutritionnel, à l'image de ces foies gras qu'on achète à Noël

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en février ? Video 1 sur 2

Dans le même univers