• Connexion
  • Inscription
Attention, l'huile de tournesol va être remplacée par une autre sans que vous ne le sachiez

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a une pénurie d’huile de tournesol dans les rayons en raison du conflit en Ukraine et du fait que les consommateurs stockent des bouteilles. Il y a en revanche une véritable pénurie chez les industriels, ce qui leur pose de gros problèmes de production. Le gouvernement vient d’autoriser le remplacement de cette huile par d’autres huiles, sans que ces derniers ne soient obligés de le préciser sur les emballages.

Huile de tournesol / Stock-Adobe

Saviez-vous que l’huile de tournesol est la plus consommée en France devant l’huile d’olive par exemple ? C’est le cas pour les particuliers dans leur cuisine au quotidien. Ce que l’on ne remarque pas forcément, c’est que l’huile de tournesol est largement utilisée par les industriels pour fabriquer des chips, des frites surgelées, des plats préparés, des conserves de poissons, de la margarine, des biscuits, etc. L’huile de tournesol a tout pour plaire : son goût est neutre, elle peut être portée à haute température sans se dégrader, d'où son utilisation pour fabriquer les chips et les frites par exemple et son coût est bas. 

 

L’Ukraine est le premier pays producteur mondial de tournesol mais aussi le plus grand exportateur d’huile de tournesol. En raison du conflit, les exportations sont bloquées mais il y a aussi un risque que le pays ne puisse pas assurer les prochaines plantations, ce qui va générer un problème à long terme.

 

Le remplacement de l’huile de Tournesol dans l’Industrie

Comme nous l’expliquions dans cet article sur la pénurie d'huile de tournesol, les leaders d’huile de tournesol en France utilisent du tournesol français mais c’est moins le cas avec les huiles de tournesol en MDD (marque distributeur). Quant aux industriels, ils se tournent le plus souvent vers des huiles de tournesol non françaises et c’est ce qui pose problème pour fabriquer certaines pâtes à tartes, des biscuits, des sauces, des plats préparés, des conserves de poissons, des chips, des frites surgelées, etc. les industriels ont donc alerté le gouvernement.

 

Le ministère de l'Économie, par le biais de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) a annoncé mardi 26 avril 2022 que les industriels peuvent pendant 6 mois remplacer l’huile de tournesol sans le préciser sur les emballages. 

 

En revanche, ils sont contraints :

 

  • d’indiquer dans les 2 mois sur l’emballage que la recette a changé mais sans plus de précisions
  • d’indiquer au delà de 6 mois la nouvelle recette sur l’emballage s’ils la gardent
  • changer dès que possible les emballages si des allégations du type 100% bio ou sans huile de palme ne correspondent plus à la recette.

 

Par quoi sera remplacée l’huile de tournesol ?

Toutes les huiles ne peuvent pas se substituer à l’huile de tournesol pour des raisons de goût, de possibilité de la faire chauffer, de coût, etc. Les alternatives sont l’huile de palme, l’huile de colza ou l’huile de soja.

 

Le remplacement de l’huile de tournesol par l’huile de palme n’est pas sans nous faire grincer des dents de par son impact négatif sur l’écologie et ses effets néfastes sur notre santé.

 

A lire : Pourquoi l'huile de Palme est-elle si critiquée ?

Comment savoir quels sont les produits dont la composition a changé ?

Vous pouvez, sur le site de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes), chercher un produit précis ou retrouver la liste des produits qui ont subi des changements de recettes.

Morale de l'histoire

Nous sommes de plus en plus convaincus que le fait de cuisiner à la maison évite de se prendre la tête avec la composition des produits industriels. Faire ses biscuits, ses pâtes à tartes, sa pâte à tartiner maison, ses plats mijotés vous éviteront bien des tracas. Pas de problème de transparence avec la cuisine faite maison.

Vidéo suggérée

Dans le même univers