Icone utilisateur
  • Inscription
Cassez les codes avec ces 9 plats mijotés revisités

Blanquette de veau par-ci, boeuf bourguignon par-là et potée de chou à tire-larigot : les températures actuelles font la part belle aux plats mijotés. Hyper tradi, ces recettes se sont transmises de génération en génération, du cahier de mamie Josette jusqu’à la capture d’écran d’une recette en ligne. C’est un régal, on ne dit pas le contraire. Mais parfois, il est bon de mettre un coup de pied dans la fourmillière et de bousculer nos habitudes en cuisine. Alors on met de côté les recettes inchangées depuis la nuit des temps et on les revisite à notre façon. 


 

Une blanquette de lotte

Plus rapide à cuire et plus fine, la blanquette de lotte n'a de la blanquette que le nom et la sauce blanche. Pour le côté mijoté, on n'y est pas du tout. Mais c'est justement tout l'intérêt de cette recette : on revisite notre traditionnelle blanquette de veau (avec ses 2 heures de cuisson au compteur) par une blanquette de poisson histoire de gagner du temps en cuisine. C'est le mix idéal pour s'adapter au rythme de vie actuel sans perdre les saveurs d'autrefois. Et surtout, c'est moins riche : parfait si l'on a enchaîné fondues et raclettes tout le week-end. 

 

Une blanquette de boudin blanc

Quand on décide de revisiter certains plats emblématiques de la cuisine française, il faut être prêt à s'ouvrir à des saveurs radicalement différentes, la preuve avec ce boudin blanc façon blanquette. Une recette très originale et rapide à faire plaira à tout le monde en fin de mois puisqu'elle est assez économique. A garder en tête après les fêtes de fin d'année !

 

Une blanquette d'agneau

Alors là, c'est le grand écart des blanquettes. D'un côté, on a la recette traditionnelle préparée avec une viande blanche très peu caloriques et, de l'autre, une viande assez grasse mais très moelleuse et savoureuse. C'est osé, mais vous pouvez même servir cette blanquette d'agneau pour un jour de fête, à Pâques par exemple ou à l'occasion d'un anniversaire au printemps. Pour ça, il suffit d'y ajouter un peu de morilles pour le côté chic. C'est succulent, on vous promet. 

 

Une blanquette de saumon

La base est la même : du roux (LA sauce traditionnelle d'une blanquette digne de ce nom) et des champignons de Paris. Pour l'aliment de base en revanche, ça change pas mal. On troque le veau par du saumon pour faire le plein d'oméga 3. Une recette de blanquette de saumon qui nous tente plutôt bien pour ces soirées un peu froides. Et vous, vous en pensez quoi ? 

 

Un canard bourguignon

L'intérêt de remplacer le boeuf par du canard dans ce "canard bourguignon", c'est la tendreté extrême de la viande et son goût très caractéristique. Voilà un mélange réussi entre le sud-Ouest et la Bourgogne. 

 

Un boeuf bourguignon, mais au cheval

Pour ceux qui apprécient la viande chevaline, essayez cette version de bourguignon très originale puisque préparée avec du cheval. Petit conseil pour choisir vos morceaux de viande : plus l'animal est âgé, plus il aura de goût. 

 

Un cassoulet de homard aux lentilles

Le chic et les produits du terroir réunis dans un même plat, ça vous tente ? Dans ce cas, goûtez ce cassoulet de homard aux lentilles. Comme tout bon cassoulet qui se respecte, il demande du temps de préparation, mais le jeu en vaut la chandelle. De quoi épater toute la famille lorsque l'on pourra se réunir autour d'un repas dominical.

 

Mijoté végétarien

Tout au long de cet article, tous les mijotés contenaient toujours poisson ou viande. Et si on bousculait tout ça ? Cassez les codes en proposant un mijoté végétarien qui change de l'ordinaire avec ce plat de fèves et d'artichaut légèrement parfumé à l'ail et à la coriandre

 

Vidéo suggérée