• Connexion
  • Inscription
Cet aliment à éviter à tout prix si vous suivez un traitement médical !

Que ce soit une pilule contraceptive, un médicament pour réguler la tension ou un cachet contre le diabète, vous devez très probablement prendre ce traitement au quotidien. Soyez très vigilant car certains principes actifs et molécules contenus dans certains de ces médicaments ne sont pas compatibles avec la consommation de pamplemousse

Boire du jus de pamplemousse pourrait être dangereux pour vous. Adobestock

Un bol de overnight oats au kiwi avec du skyr et des flocons d'avoine, un café et un jus de pamplemousse frais : Voilà un contenu parfait pour Instagram. Mais beaucoup moins pour la santé de certains d'entre vous. Et pour cause : le jus de pamplemousse n'est pas compatible avec plusieurs dizaines de médicaments. Votre médecin a certainement dû vous mettre en garde en vous prescrivant l'ordonnance mais, dans le doute, on préfère vous lister les molécules susceptibles d'être affectées par la consommation de jus de pamplemousse (du moins, il s'agit d'un pomélo mais nous sommes habitués à appeler ça un pamplemousse dans le langage courant).

 

Le risque est grand. Pourtant, on ne se méfie pas assez. Il faut dire que le jus de pamplemousse a l'image d'un produit sain, là où l'alcool a déjà mauvaise réputation. On se méfiera plus volontiers d'une association alcool et analgésique, antiallergique, antibiotique ou antidépresseurs. Pourtant, l'association du jus de pamplemousse avec certains médicaments n'est pas mieux. En boire pourrait annuler ou au contraire accentuer les effets des médicaments et ainsi créer un risque pour votre santé. Si l'on vous en parle aujourd'hui, c'est parce que la liste des médicaments concernés est plutôt longue et qu'elle concerne des maladies et problèmes de santé qui affectent beaucoup de personnes. Vous êtes donc susceptible d'être concerné. 

Pourquoi le pamplemousse peut-il créer un risque de surdosage de certains traitements ?

Il faut bien comprendre que si le jus de pamplemousse est interdit, ce n'est pas pour priver les patients de ce plaisir matinal. C'est pour éviter tout risque de surdosage et l'apparition d'effets indésirables. En effet, le pamplemousse est riche en nutriments. Pour en savoir plus, on vous explique concrètement ce qu'il se passe dans notre corps quand on mange un pamplemousse. La richesse en vitamines et en antioxydants de ce fruit peut avoir plein de bienfaits... mais aussi causer des risques pour la santé si on le consomme sans mise en garde.

 

Le site du réseau Français des centres régionaux de pharmacovigilance explique concrètement en quoi l'absorption de jus de pamplemousse, particulièrement s'il s'agit d'un jus industriel, peut poser problème. 

 

« Le pamplemousse est un inhibiteur enzymatique. Cela signifie qu’il agit sur certaines enzymes du corps humain qui permettent de transformer (« métaboliser ») les médicaments au niveau de l’intestin et au niveau du foie. Une fois inhibées, ces enzymes ne sont plus capables de transformer le médicament en vue de son élimination, qui se retrouve alors en plus grande quantité dans le sang.  Cette accumulation peut entraîner des effets indésirables plus ou moins graves en fonction du médicament et des personnes (il existe une grande variabilité entre individus) » développent Cécile Pageot et Gwenaëlle Veyrac, deux rédactrices du site. 

 

Les composés qui peuvent interagir sont surtout présents dans l'écorce du fruit. A la maison, cette écorce n'est pas pressée. Bien qu'à éviter, les jus de pamplemousse maison sont moins à risque que ceux du commerce, où l'écorce est pressée avec la chair dans le processus d'extraction du jus. Les effets sont susceptibles de se produire avec seulement un verre de jus et ce au bout de 4h après avoir bu la boisson. Pour ne pas prendre de risque, il est fortement recommandé d'attendre 24h entre la prise du médicament et la consommation de jus de pamplemousse.

 

Là où on est rassuré, c'est qu'il n'y aurait pas de contre-indications entre les traitements antibiotiques ou contraceptifs et le pamplemousse. Mais alors quels sont les traitements concernés ? 

La liste des médicaments concernés

Toujours d'après le site de référence médical Vidal, "des données récentes montrent que le jus de pamplemousse interagit avec des médicaments antiarythmiques (Multaq, Procoralan), avec l'antidépresseur Zoloft (sertraline) et avec le Taxotère (docétaxel), indiqué dans le cancer du sein. Cette interaction se traduit par une majoration des effets secondaires." Mais ce n'est pas tout. Voici la liste détaillée que publie le site du réseau de pharmacovigilance.

 

  • Les médicaments contre le cholestérol
  • Les traitements antirejet de greffe 
  • Certains médicaments pour le cœur 
  • Certains médicaments anticancéreux
  • Certains médicaments des troubles de l'érection
  • La carbamazépine, un antiépileptique qui peut être donné notamment dans les cas de trouble bipolaire
  • Un médicament contre le paludisme

 

 Vous vous intéressez à votre santé et vous voulez en savoir plus sur les aliments à éviter et les effets de votre alimentation sur votre organisme ? Ca tombe bien, nous publions des articles à ce sujet quotidiennement, à commencer par cette mise en garde sur ces condiments que l'on consomme tous les jours mais qui sont en réalité mauvais pour la santé

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en janvier ? Video 1 sur 1

Dans le même univers