• Connexion
  • Inscription
Cette idée reçue sur le vin rosé est totalement fausse !

Au bout de la table, on recommande à votre cousine de "mettre de l'eau dans son vin" car elle a des idées très arrêtées. En face de vous, Joël et Christiane veulent, eux, mettre du vin dans leur vin. Ils en sont convaincus : c'est en mélangeant du vin blanc et du vin rouge que l'on obtient du rosé. Et comme la bouteille qu'ils ont ramené est déjà vide, ils veulent faire le mélange eux-mêmes... Mais le rosé est-il vraiment préparé en mélangeant du vin blanc et du vin rouge ? 

Le rosé est-il un mélange de vin blanc et vin rouge ? Adobestock

En été, la France se met aux couleurs de l’apéro : rose, blanc, rouge. Chacun a sa boisson fétiche pour accompagner le houmous à l'apéritif. Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il y a bien une chose sur laquelle on est d’accord : l'intérêt des Français pour le vin. En 2019, nous avons consommé 3,5 milliards de litres de vin, ce qui fait de nous le deuxième plus gros pays consommateur au monde, juste derrière les Etats-Unis. 

Success story d'un vin qui voit la vie en rose

Si le vin rouge reste en tête et représente la moitié des vins consommés chaque année, le rosé n’a pas à rougir de son succès. Entre 2002 et 2019, la consommation de rosé a augmenté de 23% d'après le rapport de FranceAgriMer. A tel point qu’il représente aujourd’hui ⅓ de la consommation française de vin. Il est loin le temps où le rosé ne se buvait qu’à la plage, stocké dans une glacière pleine de sable. Aujourd'hui, un Français consomme environ 15 litres de rosé par an.

 

Au rugby féminin, il y a la catégorie espoir. En musique, il y a les finalistes de The Voice. Les vins aussi ont leur étoile montante : le rosé. Il s’invite à toutes les tables en été. On met notre main à couper qu’à un moment ou un autre du repas, il y a aura quelqu’un qui dira que le rosé est un mélange de vin blanc et de vin rouge. On parie ? Et d’ailleurs, est-ce que cette idée reçue est vraie ?

Le rosé est-il un vin rouge dilué ?

Comment est fait le vin rosé ? Adobestock

En France, on ne plaisante pas avec le vin. En 2016, un décret Européen voulait autoriser le mélange de vin blanc et vin rouge dans la production de rosé. Décret qui a été, vous l’aurez deviné, rejeté. Il est donc interdit, dans l’immense majorité des cas, de mélanger blanc et rouge pour obtenir un vin rosé. Ce genre de mélange colorimétrique fonctionne en cours d’arts plastiques, mais pas en œnologie. Mais si ce n'est pas un mélange de blanc et de rouge, comment on obtient du rosé ?

 

Le rosé est préparé avec du raisin rouge, comme le Merlot, le Pinot noir ou encore le Bordeaux. Jusque là, c'est comme du vin rouge. Mais pour fabriquer un vin rouge, on presse les raisins avant de laisser macérer le jus avec les peaux pendant 2 à 3 semaines. Le contact avec les peaux de raisin va donner une couleur très foncée au vin.

 

Pour préparer du vin rosé, on retire les peaux après seulement 12 heures de macération. En si peu de temps (par rapport aux 14 jours du vin rouge), le vin a à peine le temps de colorer. C’est pourquoi il a une couleur plus claire que le vin rouge. Il n’est pas dilué, il est juste moins pigmenté.

En Champagne, on ne fait pas comme tout le monde

C’est bien connu, “c’est l’exception qui fait la règle”. Et en France, on aime les exceptions. Il n’y a qu’à reprendre vos cours de grammaire et de conjugaison pour s’en rendre compte. Mais elles ne se cantonnent pas aux livres de français. 

 

Le Champagne rosé est au vin ce que les verbes du 3e groupe sont à la grammaire française : une exception. Dans ce cas particulier, on mélange du vin blanc de Champagne (du Chardonnay blanc) et une goutte de vin rouge pour la couleur (du Pinot Noir) avant la seconde fermentation pour obtenir du Champagne rosé. C'est l'unique vin qui est préparé à partir d'un mélange de vin blanc et de vin rouge. 

Et ailleurs, ça se passe comment ?

Mescla espagnol. Adobestock

Vous vous apprêtez peut-être à partir à Barcelone ou Cancun, les doigts de pieds en éventail avec un verre de vin à la main. Pour préparer votre voyage, vous avez investi dans le dernier Guide du routard, vous avez cherché les 10 incontournables à voir et vous avez appris à dire "Hola" et "Gracias". Vous êtes fin prêt pour le jour J. Enfin, à peu près. 

 

Pour fêter vos vacances, vous allez probablement vous offrir un verre de vin en terrasse ou aller au restaurant. Et là, vous risquez de commander du "mescla". Et bien sachez que, pour le coup, c'est bel et bien un mélange de vin blanc et de vin rouge. En Europe, l'Espagne est le seul pays qui mélange ces deux vins pour obtenir une troisième boisson. Quant au goût, certains aiment, d'autres détestent. A vous de vous faire votre propre avis. Et pour accompagner ce verre de mescla, il n'y a rien de tel que notre recette de patatas bravas

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Vidéo suggérée

Dans le même univers