• Connexion
  • Inscription
Comment payer ses coquilles Saint-Jacques moins cher ?

Les coquilles Saint-Jacques ont une saison, comme la plupart des produits de la mer. On les déguste en France d'octobre à mars-avril car leur pêche est très réglementée. C’est un ingrédient de choix à la chair délicate et parfumée. Leur prix est assez fluctuant et les coquilles Saint-Jacques sont souvent considérées comme un produit de luxe. Restez avec nous, on vous donne nos astuces pour les payer moins cher.


 

N’attendez pas les fêtes pour vous faire plaisir

Stock-Adobe

Les coquilles Saint-Jacques sont vendues dans leurs jolies coquilles ou bien sous forme de noix déjà décortiquées. Elles doivent indiquer la mention “Pecten Maximus”.

 

Vérifiez aussi leur provenance, une mention obligatoire. La France est riche en coquilles Saint-Jacques, il serait dommage de ne pas acheter local. Les principales régions de pêche françaises sont la Normandie, la Bretagne et la Charente-Maritime.

 

Le meilleur moment pour acheter des coquilles Saint-Jacques sont les mois d’octobre et de novembre avant la flambée des prix pour les fêtes. C’est l'occasion d’en profiter car ce produit devient alors beaucoup plus abordable.

 

Voir notre guide pour choisir et cuisiner les coquilles Saint-Jacques.

 

Achetez les coquilles Saint-Jacques non décortiquées

Et oui, les noix de Saint-Jacques décortiquées par votre poissonnier sont plus chères que celles achetées dans les coquilles (on compare bien entendu le prix au kilo des noix, sans les coquilles). Normal, il faut payer la main d'œuvre. Et pourtant, plus de 90% des consommateurs achètent les noix décortiquées. Il se trouve aussi qu’en ce moment, il y a une pénurie de décortiqueurs sur le marché. Raison de plus pour changer ses habitudes en achetant les Saint-Jacques dans leur coquille. 

 

Au moment des fêtes, quand les prix augmentent, vous avez vraiment intérêt à les acheter dans leurs coquilles.

 

En plus du prix, acheter des Saint-Jacques dans leurs coquilles est le meilleur moyen de vérifier la fraîcheur de ce produit. Si les coquilles sont fermées, c’est qu’elles sont super fraîches. Si elles sont entrouvertes, il suffit de faire comme avec les moules. Tapotez le dessus, si la coquille se referme, c’est qu’elle est vivante. La noix doit être bien blanche et brillante. On évite les coquilles ébréchées qui peuvent apporter du sable.

 

Bonne nouvelle : les noix de Saint jacques sont assez faciles à ouvrir, on vous explique tout plus loin.

 

Comment décortiquer les coquilles Saint-Jacques ?

Stock-Adobe

  • Prendre la coquille Saint-Jacques avec la partie plate de la coquille sur le dessus, la partie bombée reposant dans la paume de la main.

 

  • Glisser la pointe d'un couteau à lame fine dans un interstice de la coquille à proximité de sa charnière.

 

  • Faire levier avec le couteau afin d'écarter les deux parties de la coquille de quelques millimètres.

 

  • Glisser l'intégralité de la lame sous la coquille plate et en racler l'intérieur en un seul geste afin de sectionner le muscle. Le couteau doit véritablement gratter l'intérieur pour gâcher un minimum de matière.

 

  • Une fois la partie plate de la coquille retirée, utiliser une cuillère pour racler le fond de la partie bombée et détacher la noix accompagnée de son corail et de ses barbes.

 

Pour dégager la noix de Saint-Jacques

 

  • Saisir le mollusque et pincer entre le pouce et les autres doigts les barbes et le corail tout autour de la noix.

 

  • Un petit nerf relie la noix à son corail : tirer très doucement pour le retirer sans trop déchirer la chair.

 

  • Rincer les noix pour les débarrasser du sable. Bien les éponger avant de les cuisiner.

 

Voir notre vidéo : Comment ouvrir une coquille Saint-Jacques ?

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers