• Connexion
  • Inscription
Cuisine japonaise : que mange-t-on vraiment au Japon ?

En ce moment, s’il y a bien un évènement à ne pas louper, ce sont les Jeux Olympiques. Repoussés à cause de la crise sanitaire, ils se déroulent du 23 juillet au 8 août 2021 à Tokyo. C’est l’occasion idéale pour nous intéresser davantage à la culture Japonaise. Nous sommes allés à la rencontre de Chika, une jeune cheffe d’origine japonaise. Elle nous a livré tous les secrets de la cuisine quotidienne japonaise. 

Si vous pensiez que la cuisine japonaise était composée essentiellement de sushis ou de makis : c’est faux. Stop aux idées reçues, on fait le point dans cet article avec Chika sur ce que mangent réellement les japonais et à quoi ressemble la cuisine du quotidien d’après elle. 

Le petit déjeuner au Japon : c’est comment ?

Le petit déjeuner - Adobestock 

Quelle est la différence entre un petit déjeuner français et un japonais ? 

 

Contrairement en France, le petit déjeuner est un repas important et les japonais ont tendance à beaucoup plus manger que les français. Au Japon, il y a beaucoup de femmes au foyer, c’est donc généralement la mère qui prépare le petit déjeuner.

 

Certains ne mangent pas mais cela reste beaucoup moins fréquent qu’en France.

 

Si les japonais sont très pressés et n’ont pas le temps de manger chez eux, ils optent pour les Onigiri déjà prêts. Ce sont des petits triangles de riz salés et souvent à base de poisson.

 

Que peut-on retrouver sur la table du petit déjeuner ? 

 

Pour commencer, le petit déjeuner japonais se compose autant de sucré que de salé. Personnellement, le matin je mangeais essentiellement des œufs que ma maman me faisait. Elle les cuisinait au plat, durs ou en omelette bien cuite car il faut savoir que les Japonais n’apprécient pas les omelettes baveuses.

 

On retrouve également beaucoup de pain et surtout du pain de mie car il est très apprécié là bas. On le prépare en toast, accompagné de confiture, de beurre de cacahuète ou encore de miel. 

 

Est-ce qu’on mange autre chose pendant ce repas ? 

 

Les gens de ma génération mange généralement comme moi. En revanche, ceux de la génération de mon père opte occasionnellement pour un repas plus traditionnel composé d’un bol de riz, d’une soupe miso et de poisson séché avec un peu de légumes. 

 

Côté boisson, que boit-on pour le petit déjeuner au Japon ? 

 

On achète la plupart du temps du jus de fruits.

 

En boisson chaude, on boit du café. Même si tout le monde pense que les Japonais boivent du thé le matin, ce n’est pas le cas. Les Japonais sont en effet les premiers consommateurs de café dans le monde. Le thé vert, lui, est consommé durant la journée.  

 

Pour vous hydrater, vous allez spontanément acheter une bouteille d’eau, nous on prend du thé. C’est notre eau à nous. 

 

Que mange-t-on au Japon le midi ?

Le déjeuner : plat de Karaagé - Adobestock 

Comment se passe le repas du midi au Japon ? 

 

Au Japon, personne ne rentre déjeuner à la maison; même les femmes au foyer mangent dehors. En général ce repas est le moins copieux de la journée, il est pris sur le pouce et peut durer  seulement 15 minutes. 

 

Quel est le plat le plus consommé au Japon le midi ? 

 

Si en France vous avez le jambon/beurre, au Japon nous avons les Onigiri. Facile et rapide à manger, cette boulette de riz enveloppée d’algue de nori est généralement farcie de poisson. Elle est très appréciée là bas. 

 

Quels autres plats peut-on trouver ? 

 

Au Japon, il n’y a pas d'entrée/plat/dessert. A vrai dire, tous les plats sont servis en même temps dans une box et  en petite quantité. Ils peuvent être consommés froids ou tièdes. 

 

Cette box est souvent composée de riz blanc et de Karaagé, du poulet frit, qui a été mariné puis trempé dans de la farine et de la maïzena avant d’être frit pour obtenir ce côté croustillant. On peut retrouver également du saumon cuit bien salé. Avec le riz, on retrouve également parfois un abricot aux goûts sucré, salé et vinaigré appelé Umeboshi. Il est posé au milieu du riz afin de rappeler le drapeau japonais. 

 

Pour la boisson, les Japonais consomment du thé pour accompagner leur repas. 

 

Les Japonais finissent-ils par une note sucrée ? 

 

Le repas s’arrête généralement après le plat. Au Japon, il n’y a pas la culture du dessert, donc on peut se passer d’une note sucrée pour terminer le déjeuner. 

 

16h30, l’heure du goûter au Japon ?

Le goûter : gâteaux Sembeis - Adobestock 

Au Japon, l’après-midi est il rythmé par le goûter ? 

 

Effectivement, il peut y avoir une pause dans l'après-midi, notamment pour les enfants. Quand je suis arrivée en France, ça m’a fait un choc de voir à quelle heure les enfants prennent leur goûter. En France, cette pause est à 16h30 tandis qu’au Japon c’est à 15h. Les Japonais ne veulent pas que les enfants goûtent trop tard pour qu’ils aient encore faim pour le repas du soir. 

 

De quoi est composé un goûter japonais ? 

 

Les enfants japonais adorent goûter du salé. On leur donne généralement un paquet de chips japonaises. Il s’agit d’un biscuit salé à base de farine de riz , qui s’appelle le Sembeis, c’est assez sec mais très léger.

 

Pour la boisson, un peu d’eau ou un jus de fruits font très bien l’affaire. En revanche, si les japonais consomment des fruits frais, vous ne trouverez pas de compote. Je n’en ai d’ailleurs jamais mangé étant jeune. Les fruits coûtent chers au Japon et on préfère les consommer frais plutôt que de les mixer. 

Le soir, le repas principal au Japon

Le diner - Adobestock 

Le dîner est-il le repas le plus important de la journée ? 

 

En effet, c’est le soir que les Japonais mangent le plus et surtout de tout. On peut y trouver des gyozas, des pizzas ou encore des poissons cuits. 

 

Quand il y a du riz, on a tendance à l’accompagner d’autres plats. En revanche, quand on mange des spaghettis à la bolognaise par exemple, le plat se suffit à lui-même. 

 

En général, on revisite les plats, comme la pizza par exemple. Ma mère la prépare en remplaçant la pâte par du pain de mie qu’elle fait griller. Après il n’y a plus qu’à ajouter la garniture classique : sauce tomate, fromage etc...

 

Après le plat, le repas est-il fini ? 

 

Si les Japonais ont encore faim, ils termineront le dîner avec un thé vert accompagné d’une pâtisserie. Des pâtisseries très occidentales, généralement françaises, car les Japonais en raffolent comme le chou à la crème, le fraisier ou encore la glace. 

 

Si désormais vous connaissez tous les dessous de la cuisine japonaise, pourquoi ne pas vous mettre aux fourneaux et tester l’une de ces 10  recettes japonaises faciles à refaire à la maison 

Vidéo suggérée

Dans le même univers