Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Faire aimer les abats à vos enfants, c'est possible : découvrez nos astuces et recettes

"Beurk, c'est pas bon, j'en veux pas !" : cette phrase, on l'a tous déjà prononcée au moins une fois devant une assiette de tripes ou de ris de veau. Et si on cassait les clichés ? Grâce aux recettes et astuces du Chef Guillaume Sanchez du restaurant Neso, vos enfants vous réclameront des abats pour le dîner. On parie ?

 

Des rognons à gogo, des muscles et des tripes à tire-larigot : pour sa 19e édition, le mois des produits tripiers met à l'honneur bœuf, agneau, porc et veau. On oublie l'image des plats de cantines, et on profite de plats savoureux et économiques, à moins de 10 euros le kilo en moyenne. Le secret pour les apprécier, c'est de les mettre au goût du jour; voyez plutôt !

 

  • Finger food de produits tripiers : on s'en lèche les doigts 

 

Pour faire craquer nos bambins, on joue sur la présentation. Exit les vieilles assiettes, on remise les couverts en argent et on opte pour des mini-portions à piocher. Personne n'y résistera.

 

Façon croque-monsieur : On cuisine la joue de bœuf comme du porc effiloché, avec un beurre d'herbes et du pain de mie toasté. C'est le coup de cœur de la rédaction.

Dans un apéro dînatoire, on propose des fingers de cervelle d'agneau aux saveurs asiatiques. Il suffit de paner les abats dans un mélange chapelure panko et cacahuètes concassées, puis de les faire frire. On sert le tout avec une sauce aigre douce. Succès garanti !

Envie d'un burger-frites pour le repas ? Sortez des sentiers battus en cuisinant une version tapas au cœur de bœuf, chèvre frais, avec juste ce qu'il faut de coriandre, d'oignons et de miel. 

 

Bref, vous l'aurez compris : les produits tripiers en bouchées, c'est la clé du succès.

 

 

  • On ose les saveurs épicées ou asiatiques :

 

Après la présentation, place à la dégustation. Et pour réussir à séduire les palais les plus délicats, il faut aussi soigner la cuisson. Si certains morceaux, comme la cervelle, le coeur, la hampe ou l'onglet se font à peine poêler, d'autres doivent mijoter de longues heures.

 

Embarquement immédiat pour le Mexique : on grille du quinoa, on roule une panse de bœuf dedans, on la fait frire, on l'accompagne de guacamole et on roule tout ça dans des tortillas. Muy bueno !

En partance directe pour le Japon avec une revisite de sushis. On coupe un coeur de boeuf en fines tranches, que l'on laque dans de la sauce soja, de l'oyster sauce et de la sauce worcester, avant de les poser sur les carrés de freekeh.

Direction le Maghreb avec cette recette de tajine de langue d'agneau aux citrons confits et gombos

 

Pendant le mois des produits tripiers, osez en manger grâce aux recettes et animations proposées sur le site des produits tripiers

Vidéo suggérée