• Connexion
  • Inscription
Gaufres vs crêpes et bugnes : quelle recette est la plus healthy ?

A l’approche de la chandeleur et de mardi-gras, on n’a qu’une hâte : se régaler de bonnes crêpes garnies de pâte à tartiner, de gaufres au sucre et de bugnes moelleuses comme on aime. Le problème, c’est qu’entre le sucre, le beurre, le lait entier, les garnitures et le bain de friture, ce genre de goûter n’est pas le plus healthy que l’on puisse faire. Si vous cherchez à faire attention tout en vous régalant, il faudra choisir le goûter qui vous donne le plus envie et qui est le mieux noté d’un point de vue nutritionnel. On compare tout ça ensemble ? 

En tête du podium : les crêpes

Qui des crêpes, des bugnes et des gaufres sont les moins caloriques ? Adobestock

Vous êtes plutôt team beurre dans la pâte, huile dans la poêle ou rien de tout ça ? On s'en rend bien compte, il y a presque autant de recettes de pâte à crêpes que de gourmands qui les dégustent le 02 février (et tout le reste de l'année). Mais les plus courantes sont celles préparées avec du lait demi-écrémé pour le côté moelleux et celles à base de bière pour plus de légèreté.

 

Quelle que soit la recette, une crêpe n’est pas si calorique que ça : comptez environ 180 calories par crêpe nature. Et ce ne sont pas des calories inutiles : le corps a besoin de glucides pour tenir toute la journée, sans compter le calcium et les protéines que la pâte contient grâce aux oeufs et au lait. Si vous optez pour une crêpe sans gluten ou sans lactose, elle sera encore moins calorique. Mais ce qui compte surtout pour avoir une crêpe healthy, ce n'est pas la pâte mais la garniture que l’on va y ajouter.

 

Pour alléger vos crêpes et avoir un goûter de chandeleur plus healthy, vous pouvez diminuer la dose de sucre de vos crêpes, d’autant plus si vous avez prévu d’étaler miel, confiture ou pâte à tartiner juste avant de la dévorer. Autre astuce : coupez votre lait avec de l’eau pour alléger la pâte. Certains préparent même la pâte exclusivement avec de l’eau pétillante pour avoir des crêpes très légères et peu caloriques. 

 

Notre conseil si vous cherchez à faire attention à votre ligne (mais c'est la chandeleur, il faut aussi s’autoriser quelques petits plaisirs de temps en temps !), c’est de remplacer le sucre par des morceaux de fruits ou de la compote à tartiner. Les bananes, les pommes ou les poires seront très appréciées sur vos crêpes. 

Un entre-deux : les gaufres

Les gaufres sont plus caloriques qu'une crêpe nature. Adobestock

En une bouchée, on se transporte à la fête foraine de notre enfance. Qu’elle soit parisienne ou liégeoise, la gaufre connaît toujours un succès phénoménal, particulièrement à l’approche de la chandeleur. Si elle est parfaite pour le palais, qu’en est-il du côté nutritionnel ?

 

On pourrait se dire que crêpes et gaufres sont identiques sur le plan nutritionnel puisqu'on trouve plus ou moins les mêmes ingrédients dans leur pâte. Mais détrompez-vous. Oui, les ingrédients sont les mêmes, mais en quantités différentes. On trouve plus de farine, de sucre et de beurre dans la pâte à gaufre, et il faut graisser le moule à gaufres bien plus souvent que la poêle à crêpes. Bref, la pâte à gaufres est plus grasse et vous apportera plus de lipides qu'une crêpe. Avec tout ça, pas étonnant que 100g de gaufre correspondent à 300 calories. Mais qu’importe, si c’est occasionnel et que l’on est heureux de la manger ?

 

Si le côté healthy du goûter est très important pour vous, alors troquez le traditionnel combo gaufre-pâte à tartiner-chantilly par un peu de sucre glace ou du miel, rien de plus. Car le topping ne fait que multiplier les calories de votre gaufre. 

Bon dernier : les bugnes

Les bugnes de carnaval restent les plus caloriques. Adobestock

Rien qu’à l’idée de croquer dans une bugne (puis une deuxième, et encore une autre…), on salive. La recette des bugnes est super facile et, cerise sur le gâteau, il faut très peu d’ingrédients pour réaliser des bugnes aussi belles que celles que faisaient nos Grands-Mères. Du beurre, de la farine, une pointe de sel, de la levure et des oeufs : notre pâte est prête. 

 

Petit bémol ? Pour notre souhait d'un mardi-gras plus healthy, on repassera. Car, en plus de contenir du beurre dans la pâte, les bugnes se font dorer la pilule dans un grand bain d’huile de friture. Et même si le fait d’attendre que l’huile soit à 170°C pour qu’elle saisisse la pâte sans l’imbiber, il n’empêche qu’il reste toujours un peu de gras.

 

Faites des tests avec des miettes de pâte : si la pâte frit instantanément, l’huile est assez chaude. Sinon, attendez encore qu’elle chauffe sinon vos bugnes seront très grasses. Pour enlever l’excédent de gras, déposez vos bugnes cuites sur du papier absorbant et saupoudrez-les de sucre glace.

 

Mais, malgré toutes nos précautions, une bugne équivaut tout de même à une centaine de calories, ce qui en fait le goûter le plus calorique pour Carnaval, juste devant les gaufres. Mais ne dit-on pas que quand on aime, on ne compte pas les calories ?

 

Gardez en tête que les calories ne doivent pas être diabolisées, c'est autant d'énergie pour se dépenser toute la journée, et ça c'est indispensable si l'on est déguisé en super-héroïne prête à sauver le monde.

Vidéo suggérée

Dans le même univers