• Connexion
  • Inscription
La France, pays du fromage ? Un autre pays est en train de nous battre

Les français et les britanniques ont toujours entretenu une relation compliquée autour de la gastronomie. Les premiers dédaignant les seconds dans ce domaine.  Ah, on ne compte plus les blagues sur la cuisine anglaise. Comme dans la fable du lièvre et de la tortue, il semble que la place de leader peut parfois fluctuer.

Stock-Adobe

“Comment faire confiance à une nation qui cuisine aussi mal” disait Jacques Chirac. C'est dire le dédain des Français pour la cuisine britannique. Les Britanniques se sont toujours sentis insultés par ce type de remarque et il semble qu’ils soient en train de prendre leur revanche, notamment sur le terrain du fromage.


Un peu d'histoire

On ne le sait pas toujours mais il existait plus de 3000 artisans fromagers en Grande-Bretagne avant la seconde guerre mondiale. Les fromages étaient fabriqués au sein des fermes. Il n’en restera plus que 100 après la guerre à cause de la pénurie de lait et de l’obligation de produire du lait en poudre pour l’effort de guerre. C’est aussi à cette époque que les fermiers se sont mis à ne fabriquer que du Cheddar par obligation gouvernementale. 

 

Ce fut la mort de l’artisanat autour des fromages. Depuis, la production industrielle a pris le relais avec en tête la production de Cheddar. Malheureusement, on trouve le meilleur comme le pire, sachant que la production n’est pas obligatoirement soumise à des règles précises sur l’alimentation des animaux, la provenance du lait, les temps d’affinage, etc. comme c’est le cas en France avec les AOP et les AOC sur certains fromages. 

Le renouveau des fromages britanniques

Les producteurs indépendants de lait se sont remis petit à petit, à la fin des années 70, à fabriquer des fromages artisanaux pour valoriser leur lait autrement qu’en le vendant à des grandes surfaces. C’était à l’époque une question de survie car le prix du lait avait chuté. La tendance s’est intensifiée au fil des années avec le soutien de la scène gastronomique britannique de plus en plus en plus importante et des “farmers market” qui mettent en relation directe producteurs et consommateurs.    

 

Petit à petit, les choses ont donc évolué dans le bon sens.

 

La production des fromages britanniques aujourd’hui

La rivalité entre France et Grande Bretagne est-elle en passe de se relancer ? Le fondateur de la boutique en ligne britannique The Cheesegeek affirme en effet que la Grande-Bretagne produit dorénavant plus de 1 000 variétés de fromages artisanaux contre environ 550 en France. Les grands médias britanniques en ont largement parlé, que ce soit le Times ou le Daily Mail.

 

 

Où trouver les fromages britanniques ?

Si vous allez à Londres, ne ratez pas la célèbre fromagerie Neal’s Yard Dairy. Il existe plusieurs adresses, dont la boutique historique près de Covent Garden et celle située juste à côté du superbe marché alimentaire Borrow Market. Cette fromagerie est depuis longtemps la meilleure ambassadrice des fromages artisanaux britanniques avec une très belle offre de fromages au lait cru. 

 

On retrouve les fromages artisanaux sur tout le territoire britannique dans les delicatessen qui font un chouette boulot pour proposer des produits locaux, que ce soit des fromages, des légumes, de la viande, etc.

 

En France, bon nombre de très bon fromagers proposent des grands classiques comme des Cheddars fermiers, du Wensleydale, du Red Leicester, du Caerphilly, ou du Stilton, le plus connu des fromages britannique à pâte persillée. 

 

Si vous avez l'occasion, testez les innombrables fromages de chèvre britanniques. Ils n’ont pas comme nous des noms liés à des AOP ou des IGP mais ils sont délicieux. 

 

Bon à savoir : en Grande-Bretagne, le fromage se déguste après le dessert avec non pas du pain mais des crackers. C'est surprenant au début mais très agréable. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers