• Connexion
  • Inscription
Manger de la viande le soir nous empêche-t-il de dormir ?

Invité au restaurant, vous avez craqué sur un steak de bœuf saignant et sa sauce au poivre avec des frites maison. Un vrai menu de bouillon. Mais en rentrant chez vous, impossible de trouver le sommeil. Et si c’était à cause de ce que vous avez mangé quelques heures plus tôt ? 

Mélatonine vs dopamine : une histoire de sortie d’autoroute

La production d'hormones dépend de notre alimentation. Adobestock

On va enfoncer une porte ouverte : l’alimentation influence le sommeil. On sait bien que vous ne tombez pas des nues en lisant ça, alors on va creuser un peu pour vous expliquer le pourquoi du comment. 

 

Sur l’autoroute, si vous n’avez pas de signalétique pour vous dire qu’il faut prendre à droite, vous risquez de vous perdre et de prendre à gauche. Pour le cerveau, c’est pareil. L’alimentation est comme un panneau directionnel pour aiguiller notre cerveau à libérer plutôt une hormone stimulante ou une hormone relaxante. 

 

L'hormone stimulante, c'est la dopamine. L'hormone du sommeil, c'est la mélatonine et la sérotonine. Quand on consomme un aliment qui favorise la production de dopamine le soir, ça pose problème pour s'endormir. C'est ce qu'il se passe quand on mange de la viande au dîner.

 

Vous êtes plutôt, thé, café ou steak pour vous réveiller ?

La viande favorise la libération de dopamine. Adobestock

La viande, comme la volaille, les oeufs ou le poisson, favorise la production de dopamine. Si vous avez bien suivi, vous devriez vous rappeler que c’est l’hormone très utile pour stimuler notre vigilance et nous donner la pêche. C'est l'idéal de bon matin ou à midi, quand on doit être actif et concentré toute la journée.

 

Mais être à l’affût tel un suricate, ça n’a jamais été très efficace pour se relaxer et s’endormir, croyez-nous. Et ce n’est pas tout. Non seulement les nutriments contenus dans la viande favorisent la libération de dopamine, mais ils ralentissent la production de sérotonine. A la clé, 2 fois plus de difficultés à vous endormir.

 

400g de steak, ça pèse sur l’estomac

Les protéines animales sont plus longues à digérer. Adobestock

Vous vous demandez probablement comment est-ce possible que la viande ait une action stimulante ? C’est tout simplement parce que les protéines animales contiennent de la tyrosine. Et la tyrosine, ça favorise la production de dopamine. 

 

Les protéines [...] augmentent la concentration sanguine de tyrosine, acide aminé servant à produire  la dopamine, hormone qui augmente l’activité motrice et l’agressivité” décrivent les journalistes du Figaro santé.

 

Et ce n'est pas tout. En plus de ne pas être compatible avec notre envie de dormir, la viande est plus difficile à digérer. Imaginez que vous êtes en train de déménager. Quand vous portez un sac de vêtements, ça va. Mais quand il s’agit d’un carton contenant le micro-ondes, c’est plus dur, vous dépensez plus d’énergie et vous transpirez plus. C’est pareil quand on mange de la viande. On demande plus d’efforts au corps qui va avoir plus chaud et augmenter la température, retardant ainsi l’apparition du sommeil. 

 

Sources : Yuka, Figaro Santé

Vidéo suggérée

Dans le même univers