Icone utilisateur
  • Inscription
Quelles huiles pour quelles utilisations ?

Huile d’olive, de noix ou de coco…. le choix est vaste sur les étals ! Suivez nos conseils pour bien les utiliser.

 

Huile d’olive

Incontournable, elle est parfaite dans les vinaigrettes, marinades et carpaccios. Polyvalente, l’huile d’olive est également appropriée aux cuissons : utilisez-la pour faire revenir une viande, cuisiner une ratatouille ou confire de l’ail. Elle s’invite même au dessert, dans un moelleux au chocolat ou une salade d’agrumes ! L’huile d’olive peut également être utilisée en friture (elle reste stable), mais sachez qu’elle donnera à vos aliments un goût qui peut ne pas plaire à tout le monde.

 

Huile de colza

Peu chère, elle présente un goût assez neutre et s’avère un excellent complément à l’huile d’olive dans les assaisonnements, vinaigrettes ou mayonnaise. Attention, elle est sensible à la chaleur, et donc à oublier pour les cuissons ! 

 

Huile de noix

Assez typée, elle s’utilise crue, en vinaigrette, de préférence mélangée à une huile plus neutre, pour relever salades d’endives ou de betterave. Elle se marie très bien au fromage de chèvre et est idéale en fin de cuisson sur une escalope, une poêlée de légumes, ….ou pour sublimer une tarte aux poires. Attention, elle est fragile. Mieux vaut la conserver au réfrigérateur pour éviter son rancissement. 

 

Huile de noisette

Utilisez-la de préférence à cru ou très peu chauffée. Sa saveur unique et délicate rehausse à merveille des St Jacques, une poêlée de butternut ou une simple vinaigrette. Elle remplace le beurre dans un plat de pâtes fraîches, une salade de pommes de terre tiède… ou dans des cookies. 

 

Huiles de tournesol et d’arachide

Leur goût neutre et leur tenue à haute température en font des huiles idéales pour rissoler et faire frire. Atout supplémentaire, elles sont bon marché. 

 

Huile de coco

Très tendance, sa particularité est d’être vendue à l’état solide ; elle doit être chauffée pour devenir liquide et ne se détériore pas à la chaleur. C’est donc une excellente huile pour frire (essayez-la pour des beignets à la banane !) ou faire revenir viande et légumes. On l’aime aussi dans les desserts aux saveurs exotiques, tels les gâteaux à la noix de coco.

 

Côté santé – Variez les huiles !

Chacune de ces huiles ayant un profil nutritionnel différent, l’intérêt est de les alterner pour bénéficier d’une synergie de bienfaits. Indissociable du fameux régime crétois, l’huile d’olive est riche en vitamine E et en oméga-9, excellents pour le système cardiovasculaire. 

Huile de colza et de noix sont bourrées d’omega 3, acides gras polyinsaturés qui combattent l'hypertension et préviennent les maladies cardiovasculaires. 

Très riche en vitamine E, l’huile de tournesol est anti-oxydante, mais un peu trop généreuse en omega 6, alors que notre alimentation en contient déjà beaucoup. A utiliser sans excès donc, de même que l’huile de coco, riche en acides gras saturés délétères pour le système cardio-vasculaire s’ils sont absorbés en grande quantité.

Enfin, sachez qu’il n’y a pas une huile plus légère qu’une autre. Toutes sont composées à 100% de lipides !

 

Vidéo suggérée