• Connexion
  • Inscription
Top Chef, une émission misogyne ?

Nous voilà à la 12e semaine du concours TOP Chef saison 13. Nous nous sommes vraiment attachés à certains candidats et candidates. Ce soir, nous n’avons pas pu nous empêcher néanmoins de réagir quant à certaines réflexions des candidats. Les candidats sont-ils vraiment misogynes ou s’agit-il de maladresses ?

Top chef, 12e semaine

 © Crédit photo : Marie ETCHEGOYEN/M6

Il restait 8 candidats au début de cette émission, répartis en 4 brigades. Wilfried et Lilian dans la brigade violette de Paul Pairet, Pascal et Mickaël dans la brigade bleue de Philippe Etchebest, Arnaud et Sébastien dans la brigade orange de Glenn Viel et Louise, isolée dans la brigade rouge d'Hélène Darroze. Elle devra d’ailleurs participer aux deux épreuves à cause de cela.


Deux épreuves pour départager les 8 candidats

Les candidats débutent avec le défi lancé par le chef américain Mike Bagal. Il veut vivre une expérience culinaire hors du commun avec un concept étonnant. Cela doit être à la hauteur de ses performances car ce chef mélange gastronomie et science. C’est une sorte de génie créatif qui adore la cuisine expérimentale. Il bluffe les candidats et le jury avec un ballon gonflable à la pomme. C’est le moment de poésie et de grâce de l’émission avec les yeux émerveillés des candidats et du jury.

 

C’est Pascal qui remporte l'épreuve (quel talent il a ce jeune chef de 21 ans). Il fait le pari de faire déguster au chef le piment le plus fort du monde : le piment habanero. Il l’accompagne d’une glace et l’enferme dans dans une boule de neige pour anesthésier le palais. Le chef juge le concept brillant. Grâce à la glace, on ressent le côté floral du piment, sans son côté extrêmement fort.

 

Louise remporte la seconde place avec sa nappe comestible. Waouh, nous sommes restés baba devant sa créativité. Du poulet mixé, étalé en fine couche, agrémenté de fleurs comestibles. Le tout est cuit puis démoulé. Cela forme une nappe qu’elle accompagne d’un bouillon servi dans un verre à vin. Sur la nappe, une assiette vide qui a perturbé Mike Bagale pendant quelques secondes. Un autre moment de grâce.

 

Vient ensuite l'épreuve imaginée par Anne-Sophie Pic. C’est la femme cheffe la plus étoilée au monde. On aime sa créativité, son exigence, sa technicité et l’élégante de sa cuisine.

 

Elle est éblouissante dans cette épreuve. Elle sait rester proche des candidats en leur donnant beaucoup de conseils sur les équilibres des saveurs. On sent qu’elle a su rester humble malgré ses multiples succès. Elle les met au défi de créer un plat 3 étoiles avec un simple légume qu’ils vont tirer au sort. Le plat ne devra contenir aucune protéine animale et être accompagné d’une boisson.

Les candidats sont-ils misogynes ?

On ne va pas revenir sur le fait qu’il y a toujours moins de cheffes que de chefs dans les émissions culinaires, ce n’est pas le sujet du jour. Ce sont plutôt certaines paroles qui nous ont interpellées. 

 

Il y a déjà eu des dérapages lors d’émissions précédentes.

 

Dans la saison 12, c’est Matthias Marc qui a pu avoir des comportements sexistes avec Charline, issue de la sélection d’Objectif Top Chef. Manque de considération et comportements condescendants ont fait réagir bon nombre de personnes sur Twitter, à tel point que Paul Pairet a pris sa défense dans les médias.

 

En 2019, c’est Ibrahim qui s’est créé un réputation de chef sexiste. Il cuisine en duo avec Alexia dans un décor idyllique sur une plage. Il ne prend en compte aucune de ses remarques, l'ignore et lui manque vraiment de respect. Hélène Darroze qui a bien remarqué son comportement sexiste l’envoie en dernière chance pour le punir. Il sera éliminé. Oops.

 

Vous pouvez retrouver Alexia dans Les Nouveaux Explorateurs, la nouvelle émission culinaire sur Canal Plus.

 

En 2018, c’est Tara, une candidate qui se fait appeler “poupée” par son coéquipier Thibault. Ce dernier n’arrive pas à travailler en équipe avec elle, ne prend en compte aucune de ses remarques et va même jusqu’à intervenir dans les plats dont elle a la charge.

 

Et dans la saison 13 ?

Ils ont été exemplaires jusqu’à l’émission de ce soir selon nous.

 

C’est dans l'épreuve d’Anne-Sophie Pic que nous n’avons pas pu nous empêcher de bondir en entendant Sébastien, pourtant adorable dire : “C’est une grande dame par l’aura qu’elle dégage. Elle est peut- être très petite mais tout ce qui est petit est mignon”.

 

Quant à Mickaël, on ne sait pas trop sur quel pied danser quand il compare Anne-Sophie Pic avec sa maman : “Elle est toute gentille, pleine d’attention, j’ai l’impression d’être un dimanche midi avec ma maman”. Pourquoi la douceur d’une femme doit-elle être automatiquement associée au coté maternelle. 

La fin du trio Philo Saucisse

Copie écran guerre des resto / M6 / Top Chef 

Wilfried, Arnaud et Mickaël, le trio tellement sympathique de philo saucisse part en dernière chance autour de la mise en valeur du magret de canard.. 

Wilfried qui a pris des risques avec ses boulettes de magret de canard à la thaï est malheureusement éliminé.

 

Que vaut le restaurant Top Chef Philo Saucisse, le concept gagnant de Wilfried, Arnaud et Mickaël ?

 


RDV mercredi prochain avec les 6 candidats restants.

Dans le même univers