Connexion

Tout savoir sur le haricot Azuki

Halte aux pois chiches, haricots blancs et lentilles, on diversifie son assiette et on cuisine le haricot azuki, plein de vertus nutritionnelles. On vous en dit plus...

 

Côté origine

Le haricot Azuki est une variété de haricot rouge, provenant d'Asie. C'est une graine provenant de la plante de soja rouge et qui fait partie de la famille des légumineuses. Au Japon, en Chine ou au Vietnam, on le consomme le plus souvent sucré, sous forme de pâte pour la confection de nombreux gâteaux, biscuits et pâtisseries.

 

Côté nutrition

Il est composé de deux types de fibres : solubles et insolubles. Il permet alors d'être digéré plus facilement, d'aider au bon fonctionnement des intestins et réguler le taux de glucose dans le sang. Il est également riche en minéraux, vitamines A & B9 et oligo-éléments. Il est riche en protéines avec 9g pour 100g d'azukis. Il s'inclut donc parfaitement dans une alimentation végétarienne, à condition de l'associer à des céréales pour des apports nutritifs suffisants et complémentaires.

 

Côté saveur

Les saveurs du haricot azuki se rapprochent du haricot rouge classique, en plus douces, avec un petit goût subtil de noisettes. On aime son goût savoureux et raffiné et la possibilité de le déguster aussi bien en sucré qu'en salé. Il peut également être germé pour encore plus de saveur.

   

Côté préparation

Les haricots Azukis, comme toutes les légumineuses doivent être mis à tremper dans l'eau froide pendant une nuit. Le lendemain, on verse ses haricots dans une casserole d'eau, qu'on porte à ébullition. On égoutte, on rince et on recommence le processus. Puis on réduit à feu moyen pour prolonger la cuisson d'une heure environ. Mais si le temps ne le permet pas, on peut très bien les cuire directement sans passer par la case trempage. Il est recommandé d'assaisonner les azukis en fin de cuisson, pour éviter que le sel ou les épices ne ralentissent la cuisson.

 

Côté cuisine

Si on ne connaît pas l'azuki, on peut commencer par le déguster en version cuisinée et salée : sous forme de Chili sin carne, curry ou salade tout simplement. On ose le dorayaki, le célèbre pancake Japonais, fourrés à la pâte sucrée d'azuki ou le brownie au chocolat, où l'azuki passe complètement inaperçu et sa texture est ultra-fondante.

 

Il existe de nombreuses possibilités pour le déguster sous toutes les formes : on peut le préparer en purée façon houmous, wrap, bolognaise, ragoût, steak végétal, confiture, soupe, croquette, hachis, ou encore falafel. Bref on ne manque pas d'idées pour le tester et l'approuver...

 

Côté dégustation

L'azuki se marie parfaitement avec le riz et les féculents. Il est également intéressant de l'associer aux céréales et légumes, pour un apport nutritionnel complet et équilibré.

 

Côté pratique

Le haricot azuki est économique, il est peu onéreux et se converse longtemps dans un endroit frais et sec. 

 

Vidéo suggérée

Recettes suggérées