• Connexion
  • Inscription
Vrai ou faux : manger des épinards rend fort

Finis ton assiette d’épinards, tu deviendras fort comme Popeye. Pour nos parents et leurs parents avant eux, Popeye est LA référence en matière de force (alors qu’entre nous, Hulk ou les 4 fantastiques auraient tout autant leurs chances à ce titre). A en croire le dessin animé, le secret pour avoir des biceps aussi saillants réside dans une conserve d’épinards. Qu’à cela ne tienne, on a voulu vérifier par nous-mêmes. 


 

Manger des épinards rend-il fort ? Adobestock

Pour écrire cet article, on s’est d’abord demandé ce que ça voulait dire être fort. Faisant fi de nos considérations philosophiques, on est arrivé à la conclusion qu'être fort = être musclé. Mais pour être musclé, il faut des bonnes rations de protéines et de fer. Et pour cause : le fer permet le transport, le stockage et la libération d’oxygène dans nos muscles. Autrement dit, les muscles ne peuvent pas vivre (et encore moins prendre de la masse) sans fer. Petit bémol : les épinards ne contiennent que 3g de fer pour 100g, ce qui est dérisoire, disons-le clairement.

 

Si l’on comprend bien, cela fait 3 générations (on a pris un sacré coup de vieux en découvrant que Popeye a été inventé en 1929) que l’on nous pousse à manger une bouillie d'épinards en conserver en nous répétant une idée reçue totalement fausse ? Et bien… oui. Selon la légende, tout serait parti d'une simple erreur d'inattention. Un biochimiste aurait oublié une virgule en enregistrant la teneur en fer des épinards. Résultat : avec 23g de fer, on a vanté les mérites de cet incroyable légume qui, rappelons-le, n’en contient en réalité que 2,3g. 

 

Les abats sont riches en fer. Adobestock

Si l’on s’en tient au taux de fer, il faudrait plutôt dire “mange ton boudin noir, tu deviendras fort”. Avec 23mg de fer pour 100g, c’est le champion toutes catégories pour être costaud. Mais à choisir, les enfants préfèreront probablement leur assiette d'épinards.

 

D'ailleurs, savez-vous quel est le point commun entre des abats, du thym séché et une tablette de chocolat noir de dégustation ? A première vue, rien du tout. Mais à y regarder de plus près, tous ces aliments contiennent bien plus de fer que les épinards (crus, cuits, surgelés ou en conserve, on met tous les épinards dans le même panier). A peine la nouvelle répandue dans l’openspace, certains ont dégainé leur tablette de chocolat 70% de cacao pour avoir des tablettes… d’abdominaux. Il faut dire qu'avec 11g de fer pour notre péché mignon contre seulement 2,3g dans les épinards en conserve, le choix est vite fait. C’est donc ça, allier l’utile à l’agréable ?

 

Ne crachons pas dans la soupe pour autant. Les épinards, du fait de leur apport en minéraux et en vitamines, nous maintiennent en bonne santé. Magnésium, potassium, calcium, vitamine A, B, C, K : et si finalement être fort, c’était simplement être en bonne santé grâce à ce légume ? 

 

En plus, les épinards sont très bons lorsque l'on sait les cuisiner autrement qu'en bouillie traumatisante servie dans certaines écoles. Dans cette tarte chèvre-épinards, dans des lasagnes végétariennes, dans des galettes de légumes au Grana Padano ou dans des gaufres salées, les épinards nous régalent dans mille et une recettes. Et vous, comment vous aimez les épinards ?

 

Source : table nutritionnelle Ciqual

Vidéo suggérée

Dans le même univers