• Connexion
  • Inscription
Ces 8 aliments non recommandés si vous voulez baisser votre taux de cholestérol

Il arrive que notre taux de cholestérol dans le sang augmente et en particulier celui que l’on appelle le mauvais cholestérol par opposition au bon cholestérol. Le premier augmente le risque de maladies cardiovasculaires alors que le bon cholestérol ne pose pas de problème. Il est même bénéfique pour aider à protéger le cœur tout en baissant le taux de mauvais cholestérol. Même si l’alimentation ne joue pas toujours le rôle principal dans ces taux, il est toujours bon de ne pas consommer certains aliments en excès.

Stock-Adobe

Ce que nous mangeons a un effet sur notre bon et sur notre mauvais cholestérol, même si dans certains cas, cela ne suffit pas pour expliquer de mauvais taux. Nous vous conseillons en cas de taux qui ne se trouve pas dans les limites préconisées de consulter votre médecin traitant (ces taux sont présents sur les résultats de votre prise de sang). En parallèle, voilà les aliments non recommandés si vous voulez baisser votre taux de cholestérol de manière naturelle. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les aliments riches en cholestérol qu’il faut supprimer de votre alimentation, comme les œufs par exemple.

 

Peut-on manger des œufs tous les jours ?

 

D’une manière générale, si vous voulez baisser naturellement votre taux de mauvais cholestérol, il va falloir changer votre manière de vous alimenter en diminuant fortement les aliments riches en graisses saturées ainsi qu'en sucres simples et rapides. 

Les pâtisseries industrielles

Stock-Adobe

Ces pâtisseries (brioches, pains au lait, biscuits, cookies, etc.) sont souvent riches en matières grasses saturées de mauvaise qualité comme l’huile de palme par exemple et en sucres rapides. Ces éléments peuvent augmenter les niveaux de cholestérol dans notre corps.

 

L’alternative : privilégier les pâtissiers maison en diminuant le sucre et en variant les matières grasses. Optez pour des huiles et des margarines faibles en gras saturés et contenant des oméga-3. Privilégiez aussi les farines moins raffinées pour préparer des recettes à l’indice glycémique bas et qui contiennent plus de fibres.

Les boissons gazeuses, jus et autres boissons sucrées

Stock-adobe

Les boissons sucrées en général et même les jus de fruits naturels censés apporter des vitamines sont riches en sucres assimilés trop rapidement par notre organisme. Ils peuvent stimuler la synthèse du cholestérol. L’alternative : privilégiez l’eau, les tisanes ou les fruits frais.

 

Pourquoi c'est mieux de manger de consommer des fruits frais plutôt que des jus ?

Les boissons alcoolisées

Stock-Adobe

L'alcool est un ingrédient qui peut stimuler la production de cholestérol dans notre organisme. Il convient donc de limiter sa consommation.

La charcuterie et la viande

Stock-Adobe

Il ne s’agit pas de les supprimer de votre alimentation mais de les consommer de manière raisonnable et surtout de privilégier la qualité. Le premier pas est de supprimer les produits transformés industriels comme les saucisses, burgers, nuggets, etc. ou bien de privilégier ces mêmes produits fait maison ou préparés par des artisans. Pour les produits industriels, vérifiez bien l’étiquetage nutritionnel.

Les glaces industrielles

Stock-Adobe

Là encore, il convient de bien regarder les étiquettes pour traquer les mauvaises graisses, tout comme les sucrés cachés car ce sont eux qui peuvent avoir un effet négatif sur votre taux de cholestérol. Profitez de la tendance des nice cream pour préparer des glaces toutes simples à la maison grâce à notre recette de nice cream banane et groseilles

Les plats préparés

Stock-Adobe

Les aliments ultra -transformés ne sont jamais recommandés dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. C’est encore plus vrai quand on cherche à diminuer son taux de cholestérol. Mauvais gras, sucres cachés, produits trop raffinés sont souvent le lot de certains plats préparés comme les nuggets, les plats en sauce, les pizzas ou les quiches du commerce. L’alternative est vraiment de privilégier les plats maison ou les plats du commerce les moins transformés. Vous ne pouvez pas vous passer d’une lecture soignée des étiquettes.

Certains sucres

Stock-Adobe

Le sucre n’est pas dangereux en soi si vous le consommez de manière raisonnable. Ce sont les sucres ajoutés et les sucres cachés qui le sont. Il faut savoir que trop de sucres ajoutés augmentent les niveaux sanguins de triglycérides (le gras) et diminuent le bon cholestérol.


Les aliments frits

Stock-Adobe

Là encore, tout est une question d’équilibre. Une friture de temps en temps ne pose pas de problème. Consommer des aliments frits chaque jour est plus problématique surtout si ce sont des aliments frits dans des matières grasses obtenues à partir d’acides gras saturés utilisés parfois dans l’industrie agro-alimentaire.

 

Si vous ne pouvez pas vous passer de friture, l'idéal est encore de les faire à la maison.

Vidéo suggérée

Dans le même univers