Logo de la boutique de 750gPanier
Mon compte
  • Inscription

Châtaignes / marrons : quelle est la différence ?

Y a-t-il une différence entre la crème de châtaignes et la crème de marrons ? Est-ce le même fruit qu’on fait griller dans la cheminée et qu’on trouve glacé chez le confiseur ? Réponses !

 

Crème de marrons, marrons glacés, dinde aux marrons… A croire le langage courant, on mangerait des marrons à tout bout de champ. En réalité, il n’en est rien.

 

Le vrai marron est toxique

 

Le marron, fruit du marronnier commun ou marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), ce bel arbre qu’on croise beaucoup dans les cours d’école et les parcs, n’est pas comestible. Il est même toxique et peut entraîner douleurs abdominales, irritations, nausées, vomissements. Par chance, on reconnaît facilement le marron d’Inde à sa bogue verte pourvue d’épines plutôt inoffensives et bien espacées. Cette bogue ne contient en général qu’un seul marron, lisse, luisant et bien rond. A garder dans sa poche comme un petit trésor sans chercher à le déguster, donc.

 

La châtaigne… sauvage ou cultivée

 

La châtaigne, elle, est le fruit du châtaignier (Castanea sativa), un arbre qu’on trouve aisément dans les forêts françaises. Ce fruit est comestible et se ramasse à l’automne. La bogue du châtaignier, pourvue d’épines longues, resserrées et très piquantes est beaucoup plus difficile à prendre en main que la bogue du marronnier. Elle contient généralement deux ou trois fruits, triangulaires et un peu aplatis. Faire griller les châtaignes dans la cheminée ou au four, après avoir entaillé leur écorce, est sans doute un des plus délicieux rituels d’automne.

 

La recette des châtaignes grillées  

 

Ce Castanea sativa se trouve donc à l’état sauvage mais a aussi été modifié par l’Homme pour devenir châtaignier de culture. Les « marrons » que l’on trouve chez le confiseur et dans les bocaux des magasins d’alimentation sont en réalité des châtaignes de culture, proches cousines de la châtaigne sauvage. Les bogues des châtaigniers de culture ne contiennent qu'un seul gros fruit, comme les bogues de marronnier. D’où peut-être la confusion de langage.

Vidéo suggérée