• Connexion
  • Inscription
Du jardin et du marché à l'assiette et à la bouche

Bonjour à tous ! Je m'appelle Béatrice, j'ai 57 ans bientôt 58 (comme le temps passe !). J'ai eu cinq enfants (il y a encore les deux plus jeunes à la maison) et ils ont eu un sacré coup de fourchette ! J'ai passé trente six ans dans la grande maison Education Nationale, presque toujours en ZEP, en temps que "maîtresse" en élémentaire d'abord, puis en temps que directrice les seize dernières années en maternelle avec une classe de petits à mi-temps. Avec ma classe et avec des groupes d'enfants de l'école, je travaillais au fil de l'année sur un projet "5 sens" qui incluait la cuisine pour une grande part !

 

Je suis en retraite depuis presque trois ans et j'ai un peu de temps pour cuisiner, une de mes passions, sans doute la plus ancienne, et pour écrire, autre passion ! Mon blog est à mon image avec de la couleur, des recettes familiales et simples que j'essaie de clarifier le plus possible et que j'essaie aussi d'écrire sans fautes car ce que je lis me désole parfois..., des photos que j'essaie de faire belles, de l'info, ... Il a été créé le 25 septembre 2013 mais affiche déjà plus de 250 recettes !

 

L'interview !
 
 
 
 

Je commence :

 


Pourquoi avoir créé votre blog ?
Mes enfants les plus grands n'arrêtent pas de me demander mes recettes, j'ai trouvé que c'était un moyen facile de les contenter... Et puis j'ai eu comme fil rouge toute ma vie "transmettre et partager", un blog participe pleinement à ce projet...

 


Comment définirais-tu ta cuisine ?
Certains me disent souvent : ta cuisine ne fait pas dans la légèreté. C'est vrai que les recettes publiées sont un peu faites pour combler les appétits de mes ados... Et puis, j'ai commencé fin septembre 2013, et j'essaie de suivre les saisons, ceci explique cela... Les ingrédients ne sont pas les plus légers en hiver...
Je dirais : simple, familiale, authentique, pleine de saveurs, à la fois respectueuse de traditions et de mes origines mais aussi curieuse des ailleurs, réalisée le plus possible avec des produits frais et de saison.

 

Quelles sont tes sources d'inspirations culinaires ?
Je cuisine beaucoup les recettes héritées des traditions de mes régions d'origine, de personnes de ma famille, mais aussi de beaucoup d'endroits du monde ! Je suis curieuse des saveurs, des odeurs, du visuel et j'aime autant les classiques que les nouveautés !

  

En cuisine, qu'est-ce que tu aimes :
A peu près tout !

·  Un peu : les endives, ce qui est très sucré.

·  Beaucoup : les fruits, les viandes, les oeufs, les légumes, je ne peux pas détailler ! Un incontournable : le melon (encore pas de recette parce que pas la saison depuis septembre, mais cela va arriver !) J'aime utiliser des épices.

·  Pas du tout : le fenouil...

Peux- tu nous livrer une de tes recettes fétiches et nous raconter pourquoi elle est ta préférée ?
LA CARBONADE FLAMANDE A MA FACON est une de mes recettes "phare", d'abord parce que c'est un plat qui parle d'une partie de mes origines mais aussi parce qu'elle est très plébiscitée et réclamée chez moi et qu'elle allie des tas de saveurs !... Elle est devenue incontournable en hiver ! Elle a presque détrôné le boeuf bourguignon qui a longtemps été le plat que l'on souhaitait déguster chez moi...

 

As-tu une anecdote culinaire à partager ?
Plein !
Avec mes enfants : j'ai voulu réaliser un koulibiac de saumon. Mes deux aînés participaient. Je ne sais pas ce qui s'est passé, la pâte n'a pas tenu, nous y avions passé un temps fou, et le résultat, bien que bon , offrait un visuel déplorable... J'étais assez vexée et mon aîné notamment raconte volontiers cet épisode en ajoutant que c'est ce que je lui ai transmis comme souvenir de leçon de cuisine...


Avec mes élèves de Petite Section : je réalisais deux recettes par semaine, dans tous les domaines. Le jour où nous avons préparé des rillettes de maquereau, tout le monde m'a prise pour une folle à l'école. Sauf que le lendemain, quand nous les avons mangées à la collation de 10 heures, nous n'en avions pas assez ! Et ensuite les parents m'ont dit qu'ils n'arrivaient pas à suivre et que leurs enfants leur réclamaient vraiment des choses bizarres ! Mon ATSEM en parle encore !


Avec mes amis : un boeuf bourguignon réalisé pour 30 pour l'anniversaire d'un copain, qui a cuit 8 heures dans un four à pain et dont tout le monde s'est régalé !

Vidéo suggérée

Dans le même univers