Icone utilisateur
  • Inscription
Homard

Réputé pour être le meilleur crustacé à découvrir en cuisine, le homard demeure aujourd'hui un produit d'exception. Mieux vaut d'ailleurs ne pas être (trop) regardant sur la dépense si l'on veut s'offrir un maximum de plaisir à la dégustation d'un homard.

Informations pratiques

Variétés

Il existe aujourd'hui trois principales espèces de homard qui diffèrent selon les origines géographiques du crustacée. On retrouve ainsi le homard européen, le homard américain et le homard africain (ou homard du Cap).

Sur les étals des poissonneries ou des supermarchés, vous aurez plus de chances de trouver des homards américains. On les reconnaît à leur carapace vert sombre tirant vers le marron (le homard européen possède une carapace bleu violacé et tachée).

En cuisine, le homard européen, de plus en plus rare, dévoile une chair plus fine que son cousin américain. Son prix d'achat est plus élevé.

Achat

Achetez de préférence vos homards bien vivants, et en pleine forme (observez notamment sa queue s'agiter lorsque vous saisissez le homard).

À défaut, vous pouvez opter pour du homard surgelé ou cuit, entier ou déjà décortiqué (pinces, queues, etc.).

Si vous avez le choix entre un mâle et une femelle, optez pour la femelle, souvent plus généreuse en chair que le mâle.

Préparation

La préparation la plus classique d'un homard consiste à plonger le crustacé dans de l'eau bouillante salée, la tête la première. Prenez soin de bien attacher votre homard pour éviter qu'il ne se débatte dans l'eau.

La couleur du homard vous indique ensuite le temps de cuisson nécessaire. Dès que sa carapace vire au rouge vif, c'est que le homard est cuit. Vous pourrez alors facilement lui retirer les pattes et les antennes.

Utilisation

Servi nature, avec un peu de mayonnaise ou un filet d'huile d'olive, le homard s'impose comme le produit le plus noble d'un plateau de fruits de mer.

Dans la gastronomie française, il est conseillé de couper le homard en deux dans le sens de la longueur et de le servir aux convives avec un accompagnement de qualité.

Difficile enfin de passer à côté des classiques comme le homard Thermidor ou la bisque de homard.

Conservation

Encore vivant et sorti de l'eau, le homard se conserve 24 heures maximum au réfrigérateur, enveloppé dans un linge humide.

Cuit, le homard peut être gardé jusqu'à 2 jours au réfrigérateur. Pensez à le placer dans un contenant hermétique afin que son odeur ne puisse pas contaminer les autres aliments.

Valeurs nutritionnelles pour 100g

Le homard est un produit peu gras (sa chair affiche moins de 1,5 g de lipides pour 100 g) et riche en protéines. Le crustacé est une excellente source de phosphore et comble facilement nos besoins quotidiens en vitamine B12.

Le homard vous permettra de vous régaler sans dépasser les 100 calories par tranche de 100 g consommés.

Calories Protéines Glucides Lipides
94.00 kcal 18.00 g 1.00 g 2.00 g

Accords de saveurs

La chair du homard est une telle finesse qu'il convient d'être prudent(e) dans l'association des saveurs avec un homard. En règle générale, évitez l'excentricité et l'originalité. Misez plutôt sur les classiques de la gastronomie française pour être certain(e) de ne pas vous tromper.

Parmi les saveurs les plus souvent associées au homard, on retrouve le curry, la réglisse, l'estragon, l'orange, l'avocat ou encore, plus surprenant, le boudin blanc.

Recettes

Tour de main