• Connexion
  • Inscription
Manger une pomme chaque jour améliore-t-il vraiment votre santé ?

Les idées reçues en cuisine sont nombreuses : le chocolat donne des boutons ou encore plus le café est fort plus il réveille. Si certaines affirmations sont justes, d’autres relèvent à l’inverse d’une simple croyance qui s’est ancrée dans la pensée collective au fil des années. Parmi ces théories, l’une d’entre elles dit que manger une pomme tous les jours éloigne le docteur pour toujours ? Alors vrai ou faux : on répond à la question dans cet article. 

Adobe Stock 

La pomme est un fruit qu’on pense particulièrement bon pour la santé. Sachez que 240 grammes de pomme contiennent plus de 100 millions de bactéries. Mais rassurez-vous, il s’agit pour la plupart de bonnes bactéries. D’ailleurs, il est vrai que la pomme a de bonnes propriétés pour notre organisme. Elle est notamment riche en fibres, vitamines et minéraux. Autre avantage, elle permet de limiter la dégradation neurologique et de prévenir des cancers. Enfin, elle améliorerait la santé cardiovasculaire et réduirait les symptômes de l’asthme. Vous l’aurez donc compris, la pomme est un fruit bon pour la santé. Mais éloigne-t-elle vraiment les visites chez le médecin ? 

 

Faut-il manger une pomme par jour pour aller moins souvent chez le médecin ?

L’idée selon laquelle “une pomme par jour éloigne le médecin” remonte à très longtemps puisque c’est en 1886 qu’elle est apparue. A l’époque, l’adage n'était pas tout à fait le même puisqu’il disait “manger une pomme avant d’aller au lit empêche le médecin de gagner son pain". C’est seulement en 1913 qu’il a évolué et pris la forme que l’on connaît désormais. Car oui, avec le temps la pomme est l’un des fruits associés à une bonne santé et à des habitudes alimentaires saines. Alors est-ce que cette idée reçue serait-elle vraie ? Et bien pas tout à fait…

 

Pour en avoir le cœur net, en 2015, des chercheurs se sont penchés sur la question. Pour l’étude, parue dans le JAMA Internal Medicine, plus de 8 399 participants appartenant à la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) ont été mis à contribution. Ils ont tous dû répondre à un questionnaire alimentaire. Parmi les volontaires, 753 mangeaient au moins une pomme par jour. Pour savoir si le dicton était vrai, les chercheurs ont analysé le nombre de visites chez le médecin durant l’année précédente. Ils ont alors classé les volontaires en deux groupes : ceux ayant effectué 0 à 1 visite et ceux ayant effectué plus d’une visite. 

 

Verdict ? Cette croyance est infondée puisque les personnes qui ont mangé une pomme une fois par jour avaient à leur actif autant de rendez-vous médicaux que les autres. En revanche, les chercheurs ont tout de même noté une différence entre les deux groupes.

 

Les pommes seraient néanmoins bénéfiques sur un point : les participants qui en consommaient tous les jours prenaient moins de médicaments que ceux qui n’en mangeaient pas régulièrement. Ainsi, si la pomme n’éloigne pas les médecins, elle représenterait malgré tout un atout non négligeable pour la santé

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers