Icone utilisateur
  • Inscription
Nos conseils et recettes de confiture de fraises inratables

Sur une tartine, dans un gâteau roulé ou pour aromatiser un yaourt : il y a tant d'utilisations possibles avec une confiture de fraises. Mais entre une confiture achetée dans le commerce et celle faite maison, il n'y a pas photo. Découvrez tous nos conseils et nos recettes préférées pour réaliser votre confiture de fraises maison.


 

Chez vous aussi, les rayons des magasins et les étals des primeurs débordent de fraises ? Profitez-en pour faire une délicieuse confiture de fraises maison. Comme ça, même en plein hiver, vous aurez toujours un petit pot de confiture de fraise qui n’attend que d’être étalée sur une tartine. 

 

La confiture de fraises traditionnelle

C’est certainement la meilleure recette de confiture de fraises, ni trop liquide ni trop sucrée. Ce qu’elle a de plus que les autres ? Rien, justement. Ni gousse de vanille, poivre ou basilic : là, on parle de la vraie de vrai, la recette de confiture de fraises que nos parents et nos grands-parents faisaient. Vous allez l’adorer. D’ailleurs, vous préférez la tartiner sur une brioche maison, des pains au lait ou la mettre dans un yaourt nature ? 

 

Allez, on vous donne quelques astuces pour réaliser cette confiture de fraises inratable

  • Si vous avez le choix, privilégiez les petites fraises, bien plus concentrées en goût que les grosses.
  • Pensez à laver vos fraises avant de les équeuter, sinon elles perdront en saveur.
  • Pour équeuter vos fraises très rapidement sans en perdre la moitié, il suffit d’enfiler une paille au niveau de la pointe de la fraise et de la faire remonter jusqu’aux feuilles. Vous verrez, elles s’enlèveront toutes seules sans couper toute la tête des fraises. 

 

Retrouvez aussi toutes les étapes, pas à pas, pour mettre en bocal et pasteuriser votre confiture de fraises maison dans cette recette. Toutes ces astuces dans une même recette, elle est pas belle la vie ? 

 

La confiture de fraises sans citron

Souvent, on rajoute le jus d’un demi-citron dans la confiture de fraises car il aide la confiture à gélifier. Mais bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’en ajouter. Pour ceux qui préfèrent la confiture de fraises sans citron, nous avons aussi la recette. 

 

Pour varier, vous pouvez préparer de la confiture de fraises des bois ou rajouter de la verveine, de la menthe, du poivre ou encore du basilic dans votre confiture : ça se marie très bien. 

 

Vous n’avez pas assez de fraises ? Tournez-vous vers une confiture de fraises surgelées ou un mélange de fruits, comme une confiture fraises et abricots ou fraises-rhubarbe par exemple.

 

La petite astuce pour qu’on ait toujours envie de plonger la cuillère dans le pot, c’est d’écumer la confiture -enlever la mousse formée après ébullition - après cuisson.

 

Pour Ă©viter de se retrouver avec de la confiture de fraise trop liquide, suivez nos conseils

Pour éviter que votre confiture ne soit liquide, il est important de respecter les quantités. Et là, c’est un jeu d’enfants : comptez un poids de fraises pour un poids de sucre. C’est simple, non ? 

 

Évidemment, assurez-vous d’avoir des fruits frais, sans toutefois qu’ils soient abîmés. La principale raison d’une confiture liquide, c’est que les fruits sont trop mûrs ou bien que les fraises n'étaient pas assez concentrées en pectine.

Il peut être judicieux de rajouter un peu de jus de citron. L’acidité du citron va aider la pectine des fraises à se libérer (c’est la pectine qui rend la préparation moins liquide).

 

Soyez patients : le mieux, c’est de laisser le mélange sucre, citron et fruits macérer toute une nuit dans une marmite hors du feu. Comme ça, les fruits libèreront leurs arômes.

 

Malgré tous nos conseils et votre bonne volonté, il arrive parfois que la confiture ne prenne pas, qu’elle soit très (trop, osons le dire) liquide. Ne paniquez pas, inutile de jeter ces 3 kilos de fraises, ils ne sont pas gâchés. Mais alors : comment rattraper une confiture trop liquide ? 

 

Il suffit d’attendre que la confiture refroidisse. Dès qu’elle est froide, rajoutez un gélifiant, comme de l’agar agar ou de la pectine. Comptez environ 15g de pectine et un jus de citron par kilo de fraises. N’oubliez pas le jus de citron : c’est ce qui permet à la pectine de libérer son action gélifiante. Si vous optez pour l’agar agar, comptez 4g/kilo de confiture, et remettez votre marmite sur feu doux pendant 30 minutes pour que le gélifiant agisse. Dernière solution : la gélatine. Comptez une quinzaine de feuilles (déjà ramollies) par kilo de confiture.

 

La prochaine fois, vous pourrez directement faire une confiture de fraise avec du confisuc. Vous l’avez certainement déjà croisé en passant dans le rayon, c’est un paquet de sucre tout ce qu’il y a de plus normal auquel les fabricants ont ajouté un peu de pectine histoire de nous faciliter la tâche. Avec ça, plus besoin de courir partout à la recherche de gélifiant la prochaine fois !

 

Retrouvez ici toutes nos recettes et associations de confiture de fraises pour faire le plein d'idées.

 

Vidéo suggérée