Connexion

3 raisons qui expliquent la pénurie de beurre

Il y a de quoi se perdre dans cette histoire de pénurie de beurre dont les médias d’information parlent depuis des mois. Nous les consommateurs n’étions que très peu touchés. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et certains rayons s'appauvrissent.

 

La preuve en image avec cette photo prise un samedi matin de la mi octobre, jour où les rayons sont toujours le plus mieux achalandés. On voit clairement qu’il manque entre 25% à 30% de beurre et les responsables des rayons en parlent entre eux. 

 

C’est le moment de mettre les choses au clair.

 

Raison 1 : quand il y a menace de pénurie, les gens se précipitent pour stocker

 

C’est un peu le serpent qui se mord la queue mais c’est réel et ce phénomène explique en partie la pénurie. Même les producteurs de beurre comme la laiterie Le Gall le remarquent.

 

Raison 2 : le marché du beurre est mondial et le beurre a retrouvé la côte

 

Il faut savoir que si le beurre est un produit ancré dans notre culture culinaire française, le marché du beurre est un marché mondial régi par l’offre et la demande et avec une cotation du beurre. Les japonais mais aussi d’autres pays asiatiques sont devenus fous de viennoiseries et de pâtisseries françaises très consommatrices en beurre. Idem pour les américains qui sont de moins en moins enclins à cuisiner avec des graisses végétales qui pourraient contenir de l’huile de palme. Le beurre décrié pendant des années revient en force et du coup l’offre s’affole.

 

Raison 3 : les vaches ont produit un lait moins gras et certains producteurs jettent l’éponge

 

Le beurre est fabriqué avec la crème du lait. Il se trouve que pour des raisons climatiques les vaches ont eu moins de fourrage. Moins bien nourries, les vaches ont été moins productives et surtout, leur lait est moins gras. Qui dit lait moins gras dit moins de crème et donc moins de beurre.

 

Produire du lait est aussi un métier difficile et certains producteurs malgré leur passion ont choisi d'arrêter ou de produire du lait pour la fabrication du fromage. Ce phénomène s’est aggravé depuis l’effondrement du cours du lait avec la fin des quotas laitiers en 2015. 

 

Et que se passe t-il au niveau des prix du beurre ?

 

On entend beaucoup de choses sur le sujet. Le prix du beurre sur le marché mondial a considérablement augmenté. 

Cependant, quand nous achetons notre plaquette de beurre, nous ne devrions pas être touchés pour le moment car les grandes surfaces négocient le prix du beurre une fois par an, en février. En revanche, les autres sources d'approvisionnement peuvent être touchées, ce qui pourrait expliquer que certains artisans soient obligés d’augmenter le prix des viennoiseries par exemple.

 

Vidéo suggérée

Dans le même univers