• Connexion
  • Inscription
“Bataille de la tomate” : on vous explique cette tradition espagnole la plus folle au monde

Après deux années de pause à cause de la pandémie liée au Covid, la “Tomatina” que l’on peut traduire par la “bataille de la tomate” revient en Espagne. Cet événement insolite est chaque année très attendu par les Espagnols et les touristes. Cette année près de 15 000 personnes ont participé aux festivités. On vous en dit plus sur cette bataille totalement décalée. 

Adobe Stock 

L'événement que représente “la Tomatina”, célèbre bataille de tomates, ne date pas d’hier. Cette fête est célébrée le dernier mercredi d'août à Bunol, à Valence en Espagne. Elle a débuté en août 1945 à la suite d’une dispute survenue lors de la fête de la ville. Ce conflit s'était ainsi terminé en bataille de tomates trouvées sur l’étal d’un primeur. L’histoire a ainsi marqué les esprits et depuis la fête de la tomate est célébrée tous les ans

 

Avec le Covid, cela faisait deux ans que l'événement n’avait pas pu avoir lieu. Il a donc fait cette année son grand retour et a d'ailleurs obtenu le label de “Fête d’intérêt touristique international”. Au total, plus de 15 000 personnes étaient au rendez-vous et ont participé à la bataille avec pour munitions 130 tonnes de tomates très mûres, d’après les chiffres rapportés par la mairie de Bunol.

Une folle bataille de tomates qui séduit les Espagnols

Quand le coup d’envoi de la bataille a retenti, la ville a revêtu son manteau rouge et les tomates ont fusé dans tous les sens. Les participants vêtus de blanc ont rapidement changé de couleur. Beaucoup avaient décidé de se munir de bonnets de bain, lunettes de soleil ou de plongée tel un habit de guerre pour faire face à cette bataille de tomates et éviter les éclaboussures dans les yeux. Sur des camions, des participants placés à l'arrière lancent des tomates à la foule. La télévision locale "A Punt", a pu récolter plusieurs témoignages de participants. Ces derniers ont exprimé alors leur joie de participer à cet évènement. L’un d’entre eux a expliqué : “On va à ‘la Tomatina’ parce que c’est la chose la plus folle qui existe. Maria Valles chargée du tourisme dans cette ville de 9 500 habitants finit par ajouter : “On avait très envie de retrouver notre fête bien-aimée, de pouvoir à nouveau nous lancer des tomates et relâcher toute l’adrénaline accumulée ces deux dernières années”. Au total, la bataille dure deux heures et est suivie d’une fête se terminant tard le soir.

 

 

La question du gaspillage alimentaire

Si la fête amuse beaucoup de personnes, d’autres sont plus sceptiques notamment à cause de la question du gaspillage alimentaire. Face à ces remarques, María Vallés affirme que “Beaucoup de gens pensent qu’on jette de la nourriture mais c’est une tomate cultivée exprès pour la Tomatina. Si la Tomatina n’avait pas lieu, on ne la planterait pas. Grâce à la Tomatina, de nombreux agriculteurs vont connaître un meilleur hiver” puisque les commandes sont en hausse en prévision de l’évènement de l’année prochaine. 

 

Rendez-vous en août 2023 pour la prochaine bataille de tomates !

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers