• Connexion
  • Inscription
Bière blonde, brune, blanche ou ambrée : quelles différences ?

Credits : Glass of beer with barrel, bottle and fresh hops still-life, adobe stock

Troisième boisson la plus consommée dans le monde, la bière plaît notamment par sa pluralité de saveurs.

Pourtant, les bières blondes, brunes et ambrées se composent des mêmes ingrédients de base : un mélange d’eau (5L), de levures, d’orge (120 à 200g) et de houblon (2g). Alors, d’où viennent leurs si grandes différences ? 

 

Des plus claires aux plus foncées

 

Côté couleur, l’explication est très simple : plus le malt* est torréfié, plus la robe de la bière sera foncée. Un malt de bière brune aura donc connu un séjour prolongé près du feu, à l'inverse d'une bière blonde. Entre les deux, il y a la bière ambrée.

 

Et la blanche dans tout ça ? En fait, cette bière très souvent composée de froment n'est pas forcément torréfiée, d’où sa couleur très pâle.

 

Mais gare aux idées reçues ! Ce n’est pas la couleur de la bière qui détermine son degré d'alcool, mais bien son temps de fermentation. "Une bière brune peut tout à fait avoir un degré d'alcool à 4°, tout comme on peut avoir une blonde à 7°" argumente Jacqueline Lariven, directrice de communication du syndicat Brasseurs de France.

 

Un degré d’alcool variable

 

Quand la fermentation est à basse température (entre 7° et 15°), la bière sera légèrement amère et moins alcoolisée, à l'image d'une blonde. Au contraire, vous l’aurez compris, les levures travaillées à haute température (16 à 25°) produiront des bières avec un degré d'alcool plus élevé, généralement plus sucrées et aux saveurs complexes.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par CELESTIN La Micro-Brasserie

 

Pour en apprendre plus sur la fabrication de la bière, étape par étape, voici un article détaillé.

 

Le houblon, ce maître du goût

 

La troisième différence parmi toutes les bières du marché ? Leur saveur, plus ou moins amère ou aromatisée selon la quantité de houblon. Mais cette plante n'est pas le seul facteur à déterminer les saveurs d'une bière : son parfum est aussi influencé par des levures, qui peuvent apporter une touche fruitée ou épicée. "Le houblon joue le rôle d'une fragrance, il va apporter des notes aromatiques et de l'amertume en fonction de la quantité et de la qualité du houblon" précise la directrice de communication.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Jamal Awadallak (@beer_school) le

 

Désormais, on sait pourquoi les bières blanches ont des notes d’agrumes, de fruits, d’épices ou de miel, et d'où vient le côté un peu amer et floral de la blonde, la bière la plus consommée au monde. On comprend mieux les arômes de compote, d’épices ou de caramel des bières ambrées, tout comme les saveurs de café, de grillé et de pain d’épices présentes dans une bière brune. 

 

Et si on sublimait nos plats en jouant sur l’accord mets-bières ?  

 

Les saveurs d’agrumes d’une bière blanche se marieront parfaitement avec des crudités, des fruits de mers, alors qu’une bière ambrée sera plutôt servie avec des viandes grillées ou des plats pimentés.

La blonde accompagnera à merveille tous les plats à base de viandes blanches, de poissons, de fromages et même de charcuterie un peu grasse. Pensez-y la prochaine fois que vous commanderez une planche à partager avec vos amis !

Une bière brune est idéale en dessert, pour relever le goût du chocolat noir.

Une bière aromatisée qui traîne dans le réfrigérateur ? Accompagnez-la avec du fromage frais !

 

Pour apprécier au mieux tout l’arôme de ces boissons, il faut les consommer avec modération, surtout qu’il existe aujourd’hui des alternatives avec moins de 1,2% d’alcool, comme les bières sans alcool ou le panaché.

 

* Malt : céréale germée et séchée

Vidéo suggérée

Dans le même univers