• Connexion
  • Inscription
Comment faire des économies d'énergie monstrueuses avec 3 appareils en cuisine ?

En cette période de crise énergétique, il serait temps de se pencher sur nos différents appareils de cuisson. On sait que la cuisine est l’endroit le plus gourmand en énergie et notamment en électricité. Heureusement, il existe des appareils qui vont vous permettre de moins dépenser. Démonstration.

Stock-Adobe

Le cours de l’électricité n’a jamais été aussi haut en France. Il a atteint les 1 000 euros le MWh, soit 10 fois plus qu’il y a un an. C’est dû à l’augmentation du prix du gaz utilisé pour produire l’électricité dans certains cas et aux problèmes d'approvisionnement de gaz depuis la Russie. Même si nous sommes protégés par les différents boucliers tarifaires mis en place par le gouvernement, c’est vraiment le moment de regarder de plus prêt nos consommations. 

La cuisine, gros poste en terme de consommation d’énergie

Dans la cuisine, c’est sans conteste le combiné réfrigérateur et congélateur qui consomme le plus, suivi du lave-vaisselle, des plaques de cuisson, du four et du four à micro-ondes. Ce dernier est d’ailleurs un atout pour faire des économies.

 

Prix de l’électricité en hausse : votre micro-onde va vous faire des économies et on vous dit comment.

 

Les plaques de cuisson et le four sont vitaux pour cuisiner mais consomment pas mal d’électricité. Il y a des tas de gestes que l’on peut faire pour limiter les dégâts. Nous les avons partagé avec vous dans cet article : Les gestes à adopter d'urgence pour faire baisser sa facture d’électricité.

 

Pour aller plus loin que ces gestes qui sont souvent du bon sens, comme de mettre un couvercle sur sa casserole ou de ne pas systématiquement préchauffer son four, il existe d’autres alternatives.

Pour réduire le temps d'utilisation de ses plaques de cuisson

La championne des économies d’énergie est sans conteste la cocotte-minute ou plutôt l'autocuiseur. Bon à savoir : Cocotte-Minute® est une marque déposée par SEB depuis 1966. Le nom générique est l'autocuiseur, même si l'on emploie à tord le terme cocotte-minute dans le langage courant comme frigo à la place de réfrigérateur.  

 

Les temps de cuisson à la Cocotte-Minute® ou à l'autocuiseur sont en moyenne 2,5 fois moins longs que pour une cuisson classique, grâce à la cuisson sous pression. Vous aurez aussi besoin de très peu de puissance pour continuer la cuisson, une fois la cocotte sous pression. Temps plus courts + puissance nécessaire moins forte = gain d’énergie certain.

 

On en profite pour faire cuire ses légumes quand on veut faire une purée, préparer des soupes, des plats mijotés mais aussi des desserts. A dégainer quand vous faites cuire les légumes secs comme les pois chiches pour un sacré gain de temps et d’énergie. 

 

Voir notre recette de porc au caramel à la cocotte-minute ou ce boeuf carotte.

Pour ne pas utiliser les plaques de cuisson : les mijoteuses ou multicuiseurs

Les mijoteuses ont fait leur apparition il y a plus de 15 ans. Moins utilisées en France que dans les pays anglo-saxons, ces dernières permettent pourtant de faire des économies d'énergies tout en donnant de très bon résultats en cuisine. Le principe consiste à préparer des plats (mijotés ou non) dans une machine que l’on branche sur le secteur. Pas de surveillance, aucune perte de chaleur, ces machines permettent d'éviter de faire mijoter votre cocotte sur le feu ou dans votre four pendant plusieurs heures.

 

Certaines machines, comme le Thermomix ou le Cookeo qui se rangent dans la catégorie des multi-cuiseurs permettent de cuisiner, sans utiliser vos plaques de cuisson. Vous pouvez faire cuire des légumes à la vapeur, votre riz, des plats mijotés et bien plus encore. Comme nom multi-cuiseur l’indique, vous pouvez presque tout faire avec, sans plaque de cuisson ni four.

 

Un bon point pour le Cookeo avec sa cuisson sous pression qui permet par exemple de faire un délicieux bœuf bourguignon en 30 minutes, sans plaques de cuisson, ni four. Gain d’énergie assurée.

 

Ce type de cuisson sur le secteur permettrait de diviser par deux les dépenses énergétiques. Pensez-y à la fois pour les cuissons longues mais aussi pour faire des veloutés et d’autres plats du quotidien.

 

A tester avec notre risotto au Cookeo ou ce chili végétarien au Cookéo

Pour ne pas utiliser son four : l’Airfryer

Qui n’a pas eu de scrupules en allumant son four pour faire cuire des nuggets de poulet ou des potatoes. C’est encore pire quand on allume son four juste pour nourrir 2 personnes, voire 1 seule.

C’est là que les machines type Airfryer rendent bien des services. Airfryer est le nom de la technologie : « Rapid Air ». Grâce à une circulation d'air chaud, associée à une résistance de grill, l’AirFryer permet de faire cuire très rapidement bon nombre d’aliments. Cette machine est la star de Tik Tok et c’est vrai qu’elle rend de sacrés services :

 

Faire cuire les pommes de terre avec une cuillère à soupe d'huile. Elles vont avoir cette couche croustillante que l’on aime tant. A vous les frites, les potatoes ou les pommes de terre sautées.

Faire cuire des morceaux de poulet, du poisson, des légumes, un granola minute, des chaussons salés comme dans notre recette de petits chaussons à la patate douce, des croquettes de poisson, des croûtons à l’ail, etc. Cela évite de préchauffer le four et la cuisson est très rapide. Grain de temps et d’énergie.

 

C’est la machine parfaite pour ne pas allumer son four, même si elle ne peut pas remplacer le four. Elle consommerait 3 fois moins d'énergie qu'un four.

 

Voir nos aubergines frites à l'Airfryer et ce curry de poulet à l'Airfryer.

 

 

 

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en décembre ? Video 1 sur 2

Dans le même univers