• Connexion
  • Inscription
En 2023, cet élément mythique de vos courses va disparaître !

Ils traînent dans notre portefeuille ou au fond du sac à main. Parfois, on les laisse directement au caissier car nous n'en avons pas l'utilité. Ces petites habitudes vont être chamboulées à partir du 1er janvier 2023, date à laquelle les tickets de caisse ne seront plus systématiquement imprimés. Explications.

Vers la fin des tickets de caisse. Adobestock

Avant, c'était systématique. Presque un petit rituel. Après avoir payé, vous attendiez votre monnaie et le ticket de caisse. Ils étaient imprimés à chaque passage en caisse, et (quasi) aussitôt jeté ou enfoui dans votre poche de jean à peine les portes du magasin franchies. Chaque premier du mois, il y a quelques nouveautés qui apparaissent. En octobre, c'était l'utilisation des tickets restaurant qui changeaitA partir du 1er janvier 2023, l'impression systématique des tickets de caisse ne sera plus effective. Cette mesure vise à lutter contre le gaspillage de papier.

30 milliards : c'est le nombre (colossal) de tickets de caisse imprimés chaque année en France (chiffres LCI). Et qui dit papier dit arbres abattus. Pour imprimer le détail de vos achats et de tous les autres clients, pas moins de 2,5 millions d'arbres sont abattus. Alors que les enjeux écologiques sont au centre des débats, il devenait urgent de prendre la mesure de la chose. C'est désormais chose faite. Une mesure a été publiée il y a quelques semaines dans le code de l'environnement. Celle-ci stipule que d'ici un peu plus de 2 mois, le ticket de caisse ne sera plus délivré automatiquement lors de vos passages en caisse.

 

Pas de vent de panique notable du côté des entreprises. Certaines ont d'ailleurs déjà pris le pli en anticipant la démarche depuis avril, à l'image de Carrefour ou Système U. Le directeur de la communication de Système U évoquait un réel intérêt écologique et économique à nos confrères de FranceInfo en avril dernier. "Pour les 1 600 magasins que nous comptons, c'est, au total, 40 000 kilomètres de rouleau que nous allons pouvoir économiser. Les petits gestes additionnés les uns aux autres finissent par peser lourd", se réjouissait Thierry Desouches. 

 

Quid des consommateurs ? Dans l'ensemble, cette initiative est plutôt bien accueillie, même si certains craignent de ne plus pouvoir vérifier, à la sortie des caisses, le montant total de leurs achats et de laisser passer d'éventuels erreurs. Que celui qui n'a jamais contrôlé que la promo soit bien passée nous jette la première pierre. La question se pose aussi pour les vigils postés à la sortie des caisses automatiques. Comment feront-ils pour contrôler les achats des clients

Vous avez besoin de votre ticket comme preuve d'achat. Comment faire ?

Si vous avez besoin de votre ticket de caisse pour comptabiliser vos dépenses du mois ou pour justifier un achat, il suffit de le réclamer lors de votre passage en caisse. L'impression n'est plus systématique, mais elle n'est pas interdite pour autant. 

 

De nombreuses enseignes proposent également l'envoi du ticket de caisse par mail. Cela évite l'impression d'un ticket sur du papier. Les consommateurs qui avaient pour habitude d'égarer leur reçu et preuves d'achats qui servent généralement de garantie ont de quoi se réjouir avec cette pratique qui se démocratise depuis quelques mois

 

La solution n'est pas parfaite pour autant. La dématérialisation du ticket et l'envoi sous forme numérique entraîne aussi une forme de pollution

Vidéo suggérée

Vous regardez : Quels sont les produits de saison en janvier ? Video 1 sur 1

Dans le même univers