Connexion

Porridges d’hiver pour matins difficiles

Vous ne savez plus quoi faire pour vous sortir du lit ? Mettez-vous au porridge. Ce grand classique des petits-déjeuners anglo-saxons n’a rien d’une bouillie fade, si on sait le préparer avec soin et inventivité. Il peut même devenir le plus réconfortant des petits-déjeuners, quand, les matins d’hiver, on a un peu de mal à se mettre en route.

 

Surtout, c’est un petit-déjeuner particulièrement sain : on le prépare généralement à base d’avoine, une céréale qui possède un indice de satiété élevé et qui permet d’éviter les fringales de 10-11h. L’avoine est également riche en fibres et facilite le transit. En bonus, il y a quelques années, des chercheurs d'Harvard ont conclu que manger l'équivalent d'un bol de porridge par jour réduirait les risques de diabète ou de cholestérol de 5%. 

 

Porridge : la recette de base

 

Dans sa plus simple expression, le porridge, ce sont des flocons d’avoine que l’on fait cuire dans du lait et du sucre, à la casserole. Sur un feu doux, on fait gonfler les flocons dans le lait, en fouettant sans discontinuer. Lorsque le mélange prend la consistance d’une bouillie, on arrête le feu. Il ne reste qu’à dresser dans un bol.

 

La recette de base du porridge en vidéo  

 

Il n’y a pas que les flocons d’avoine et le lait de vache

 

Pour un porridge un peu plus sophistiqué, vous pouvez essayer l’avoine sous d’autres formes. Le gruau d’avoine (soit le grain entier uniquement débarrassé de son enveloppe) est plus compliqué à trouver (généralement en magasin bio) mais il donne une texture très intéressante au porridge. Vous pouvez aussi tester un porridge avec d’autres céréales : porridge aux flocons de sarrasin, porridge au quinoa, porridge au millet. Vous pouvez même faire un délicieux porridge avec du tapioca.

 

D’autres idées pour améliorer votre porridge : expérimentez des laits différents (lait d’amande, lait de riz, lait de chanvre, lait d’épeautre…); sucrez votre préparation avec du sirop d’érable ou du miel (à ajouter en fin de cuisson pour en conserver les vertus) et pensez à ajouter des épices dans votre casserole : une pincée de cannelle ou de vanille, ça change tout. Pour un porridge particulièrement gourmand, on peut aussi ajouter une dose de cacao à la préparation, comme dans cette recette de porridge au chocolat et à la banane

 

Mais ce qui fera passer votre porridge au statut de petit-déj hautement photogénique, ce sont les topping : c’est le moment d’aller fouiller dans votre stock de graines et de fruits secs : courge, tournesol, lin, sésame, noisettes, noix, amandes… Ajoutez aussi des fruits frais et de saison. C’est l’hiver ? Misez sur les pommes, les poires, les clémentines mais aussi le kaki ou la grenade. Notre touche finale préférée : un filet de salidou maison sur les fruits.

 

 

Vidéo suggérée