• Connexion
  • Inscription
Repas de Noël et covid : les recommandations officielles du conseil scientifique

Avec la crise du Covid et la 5ème vague liée aux variants Delta et Omicron, se réunir pour les fêtes demande quelques précautions. Pour voir sa famille sans prendre de risque ni se mettre en danger, le conseil scientifique a publié le 8 décembre des recommandations pour fêter le réveillon malgré le coronavirus. Voici comment réduire le risque de contamination pendant ces retrouvailles en famille ou entre amis.

Recommandations scientifiques pour le réveillon de Noël. Adobestock

Mercredi 8 décembre, le conseil scientifique s'est réuni pour plancher sur des recommandations officielles à l'approche des fêtes de fin d'année. Si un couvre-feu ou un confinement ne sont pas à l'ordre du jour pour le réveillon de Noël ou le nouvel an, quelques mesures de précaution sont tout de même préconisées dans un avis intitulé «Fin d'année 2021 : comment concilier les enjeux sanitaires et sociétaux ?». Voici le résumé des recommandations officielles point par point.

 

Respecter les gestes barrières :

On connaît la chanson : tousser dans son coude, se laver les mains très régulièrement et se tenir à 1 mètre de distance les uns des autres quand cela est possible sont autant de règles à respecter pour réduire les risques de contamination.

 

Evitez de tousser dans votre main et portez le masque lorsque vous ne mangez pas pour éviter de transformer votre réveillon en cluster. 

Se faire tester

Pour se prémunir d'une éventuelle contamination pendant le repas de Noël, le conseil scientifique préconise de se faire tester pour s'assurer que tous les participants soient négatifs au Covid-19. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles : ou bien «pratiquer un autotest le jour même ou un test antigénique la veille ou le jour-même de l’évènement» peut-on lire dans l'avis du conseil.

 

Les auteurs prennent soin de nous expliquer la marche à suivre. «Les organisateurs de ces festivités pourraient ainsi très utilement organiser l’autotest, en les achetant et en les mettant à disposition dès l’arrivée des participants. Pour mémoire, un autotest coûte 5 euros»

Limitez le nombre de participants

Ne tentez pas le diable en vous réunissant à 40 personnes dans un salon de 25m carré. Limitez, autant que possible, le nombre de participants au réveillon. 

S'assurer de la vaccination des plus fragiles

Le conseil scientifique recommande aux personnes les plus fragiles de faire leur dose de rappel du vaccin avant d'aller réveillonner. Doctolib, Vitemadose, dans un centre de vaccination ou en pharmacies, les solutions pour recevoir une dose sont nombreuses, même si les places sont parfois difficiles à trouver. 

 

Pour les personnes non vaccinées, le conseil scientifique recommande de porter un masque FFP2.

Aérer 10 minutes par heure

En plus d'aérer la pièce, cela permet aussi de faire partir l'odeur tenace des gambas flambées et autres préparations aussi savoureuses qu'odorantes. Les auteurs préconisent de «maintenir une fenêtre ou une porte ouverte au moins 10 minutes par heure ou en permanence si possible pendant l’événement». Un conseil : prévoyez une petite laine si on vous place pile à côté de la fenêtre. 

 

Vous pouvez également contrôler le niveau de CO2 dans l'air. L'utilisation d'un capteur de CO2 est très fortement encouragé par le conseil scientifique.

En cuisine : les règles à respecter pour ne pas contaminer les invités

Cette année, pour le réveillon, vous sortez le grand jeu ? Au menu : toasts de foie gras, blinis de saumon fumé à l'aneth, chapon farci aux morilles et au foie gras, pommes dauphine et truffes tiramisù en dessert. Faire mariner, découper, goûter et travailler à la main sont autant d'étapes indispensables dans ces recettes. Voici quelques recommandations pour éviter tout risque de propagation du virus en cuisinant. 

 

  • Bien se laver les mains avant de commencer à cuisiner pendant 30 secondes
  • Retirer vos bijoux, véritable nids à bactéries, avant de cuisiner
  • Retirer les emballages en rentrant des courses et avant de stocker vos produits au réfrigérateur
  • Changer de cuillère à chaque fois que l'on goûte un plat

 

Pour information, le virus ne survit pas lorsqu'il est exposé à une température supérieure à 63°C pendant 4 minutes et plus. 

Vidéo suggérée

Dans le même univers